FNCV Infos et Actualités des Combattants Volontaires

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Sports, Loisirs

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 1 juillet 2014

Football Algérie-Russie : Manuel Valls dénonce des incidents insupportables !

Après les débordements qui ont émaillé la qualification de l'Algérie pour les 8emes de finale de la Coupe du monde de football, le premier ministre Manuel Valls dénonce "des incidents insupportables". 

Après les débordements qui ont émaillé la qualification de l'Algérie pour les 8emes de finale, le Premier ministre Manuel Valls dénonce, "à l'occasion de la qualification de l'Algérie, que nous saluons tous, des incidents insupportables". Le Premier ministre s'exprimait en marge de la visite d'une usine de pièces métalliques à Gasny, dans l'Eure.

"Une centaine de voitures qui ont été brûlées, de la casse dans un certain nombre de villes, des agressions sur les forces de l'ordre, il y a eu aussi et heureusement beaucoup d'interpellations", a déclaré Manuel Valls.

"Je veux dire avec la plus grande fermeté qu'avec le ministre de l'Intérieur nous ne tolèrerons pas ce type d'action, ces individus qui gâchent la fête de supporters heureux et sincères, à la fois algériens et français", a-t-il poursuivi.

"Rien à voir avec le football"

Le Premier ministre a dénoncé "le comportement insupportable d'un certain nombre d'individus qui n'ont rien à voir avec le football et qui devront eux aussi être traduits devant la justice parce l'on ne peut pas permettre cela dans notre pays à l'occasion d'un match de football".

"Il y a eu déjà des mesures qui ont été prises, en particulier hier (jeudi) soir, ce qui a permis ces interpellations et toutes les mesures seront prises encore une fois pour empêcher ces exactions", a-t-il ajouté.

Alors que le sujet a déjà enflammé les milieux d'extrême droite, il semble désormais se politiser. Un peu plus tôt dans la journée, le maire (UMP) de Marseille Jean-Claude Gaudin a rendu publique une lettre à l'attention du préfet au sujet du match Allemagne-Algérie qui doit être joué lundi prochain.

Des Marseillais "excédés", selon Gaudin

"Les incidents violents qui se sont déroulés sur la Canebière et dans l'hypercentre de notre ville, dans la soirée du 26 juin à l'issue du match de football Russie-Algérie, ont provoqué de nombreux dégâts et un profond traumatisme auprès des Marseillais, excédés par ces débordements systématiques. Je vous demande donc de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que ces violences inadmissibles ne se reproduisent pas ce lundi 30 juin, lors du match Allemagne-Algérie."

Quelques responsables politiques de l'UMP ou du FN s'étaient auparavant exprimés sur Twitter.    

Source : AFP et Le Matin On Line - Photo Philippe Huguen AFP


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *

 

lundi 23 juin 2014

Football : Mondial du Brésil... Allez la France ! Allez les Bleus !

FRANCE - BRÉSIL ???

Les Bleus impressionnent ! Mais où s’arrêteront-ils ?

L'équipe de France s'est offert une pluie de buts contre la Suisse (5-2), vendredi à Salvador de Bahia. Les Bleus ont un pied et quatre orteils en huitièmes de finale.

Net et sans bavure

En s’imposant avec force et autorité face à la Suisse (5-2), vendredi 20 juin 2014 à Salvador, l’équipe de France a montré qu’elle était redevenue une puissance footballistique pouvant inspirer la crainte à n’importe quel adversaire.

En réalisant sans doute la performance la plus aboutie depuis le début du Mondial avec celle de l'Allemagne face au Portugal, les Bleus ont frappé un grand coup et envoyé un message au reste du monde. Emmenée par un Benzema des grands soirs (un but, deux passes décisives), qui s’est même permis le luxe de manquer un penalty (32e), la France a montré qu’elle avait une carte à jouer dans un Mondial où les favoris tombent comme des mouches –à l’instar de l’Espagne et de l’Angleterre déjà éliminées. Dans la touffeur de l’Arena Fonte Nova, les Bleus ont brillamment passé leur premier crash-test brésilien face une sélection helvétique qu’elle n’avait plus battue depuis dix ans.  Avec comme résultat, une démonstration collective célébrée sous les «olé» des nombreux supporteurs français présents pour ce nouveau festival offensif orchestré dans la «Capitale de la Joie» bahianaise.

Les choix payants de Deschamps

Comme dans un rêve, l’équipe de France a réussi quasiment tout ce qu’elle a entrepris, donnant même l’impression de pouvoir marquer sur chaque action. Les Bleus ont réalisé une prestation de haut vol en se montrant dangereux sur chaque récupération de balle et développant les actions offensives tranchantes comme s’ils en pleuvait. Un succès tactique pour Didier Deschamps, qui avait pris le risque de changer son onze de départ en titularisant Giroud à la place de Griezmann et Sissoko à celle de Pogba. Le sélectionneur a été rapidement récompensé de son audace. Giroud ouvrit le score pour la France en s’imposant de la tête sur corner (17e). Le centième but de l’équipe de France en Coupe du monde était immédiatement suivi du 101e.

Sur l’engagement, Matuidi, décalé par Benzema, doublait la mise en trompant Benaglio au premier poteau (18e). Dominatrice au milieu et létale dans les phases de transitions  (notamment grâce à la simplicité et au volume de courses de Sissoko dans le jeu), l’équipe de France a fait exploser le verrou suisse. Fauché dans la surface, Benzema voyait son penalty repoussé. Le ballon revenait sur Cabaye qui l’envoyait sur la barre (32e). Sur une relance magnifique de Varane, Giroud servait Valbuena (40e) pour le troisième but. Sur une passe lumineuse de Pogba, entrée en jeu à la place de Giroud, Benzema inscrivait son troisième but dans la compétition (67e) avant que Sissoko (73e) ne fasse tomber le rideau sur la représentation magique des Bleus.

Comme un symbole de la pertinence des choix des Deschamps, qui pourra même utiliser les deux buts suisses -Dzemaili (81e) et Xhaka (87e)- pour faire retomber en interne l’embrasement autour de la sélection. 

Le Figaro.fr et AFP


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *

lundi 30 décembre 2013

Ecologie : Notre ministre de la justice lutte contre la pollution ?

Madame Taubira, soucieuse de respecter les principes de la lutte anti-pollution chère aux Verts, qui constituent une fraction influente, à défaut d'être importante de notre gouvernement, prend fréquemment son vélo pour se rendre à son bureau du ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris.

Il est évident que ce mode de transport, outre le fait qu'il est bon pour la santé, permet d'économiser du carburant, ce qui est excellent pour la balance commerciale de la France, et aussi, de réduire la pollution atmosphérique, ce qui ne l'est pas moins.

Cependant, certaines personnes ayant mauvais esprit, se sont permis de faire remarquer que lors de ses shows pédalisitiques, notre ministre est accompagnée:

  • de deux personnels de sécurité eux aussi à vélo,
  • d'un monospace Peugeot pour y loger le biclou et le casque quand madame la ministre a terminé sa  parade,
  • d'un équipage à moto,
  • d'un autre véhicule Peugeot en fermeture.

La photo ci dessus, qui n'est pas un montage, montre l'équipe en pleine action dans les rues de Paris. C'est absolument admirable, mais alors que nous voudrions pouvoir nous réjouir de ce bel exemple citoyen venu d'en haut, un horrible doute nous vient à l'esprit : 

Est ce vraiment écologique, si l' on fait le bilan de CO2 envoyé dans l'atmosphère, et est ce réellement économique, si l'on comptabilise la quantité de carburant consommée par le convoi à chaque tour de pédale ainsi que les coûts salariaux des six accompagnants, qui s'ajoutent aux émoluments de madame la ministre ? 

Source : un adhérent de la FNCV qui s'interroge...
D'après une info parue dans la presse en avril 2013


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 6 octobre 2013

Blandine Perroud, parachutiste de l'ETAP, se tue lors d'un accident de saut à Gap-Tallard

Blandine Perroud faisait partie de l'équipe qui a sauté sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2013.

Blandine Perroud, 36 ans, une parachutiste de l'École des troupes aéroportées (Etap) de Pau est décédée jeudi 3 octobre 2013 au centre hospitalier universitaire de Grenoble où elle se trouvait dans le coma depuis mercredi.

La jeune femme, membre de l'équipe de France militaire de parachutisme, a été victime mercredi d'une chute accidentelle sur l'aérodrome de Gap-Tallard. Selon les premiers témoignages un problème d'ouverture du parachute serait à l'origine de l'accident. La voile principale se serait bien ouverte, avant de partir en autorotation. "Lorsqu'elle a voulu utiliser son parachute de secours, la première voile aurait interféré, empêchant la seconde de se déployer correctement", affirme Le Dauphiné Libéré.

La parachutiste, chutant sur une quarantaine de mètres, est arrivée au sol à vive allure, percutant le parking des avions de l'aérodrome. Une enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade locale, ainsi qu'à ceux de la gendarmerie de l'air de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Ils pourront notamment utiliser des images tournées lors du saut.

En raison de la gravité de la situation, une délégation de l'Etap s'est rendue sur place dès mercredi. Le décès de la militaire a été confirmé par le parquet de Gap.

Un saut place de la Concorde le 14 juillet

L'adjudant Blandine Perroud s'entraînait en vue du championnat du monde militaire de parachutisme qui doit se dérouler à Qionglai (Chine) du 14 au 25 octobre 2013. Cette passionnée, âgée de 36 ans, faisait partie de l'équipe féminine qui a remporté deux titres de vice-championnes d'Europe de précision d'atterrissage, ainsi que du combiné précision d'atterrissage-voltige. Les épreuves se sont déroulées cet été en Russie. Blandine Perroud a été championne du monde de skysurf en 2004.

Blandine Perroud est arrivée à l'École des troupes aéroportées de Pau voilà une quinzaine d'années. Sa passion pour le parachutisme remplissait sa vie. Elle compte quelque 5.500 sauts à son actif. Brevetée d'État comme instructeur pour la chute et le saut tandem, elle intervenait au centre école de Lasclaveries. À travers le monde, elle était devenue une ambassadrice du Free Fly. Sa disparition a suscité une vive émotion dans la communauté du parachutisme militaire et sportif.

En raison de ses hautes compétences professionnelles, elle figurait dans l'équipe de six parachutistes qui a sauté place de la Concorde, devant la tribune officielle, à l'occasion du défilé du 14 juillet 2013 sur les Champs-Élysées. 

Source : La République des Pyrénées

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

 

vendredi 19 juillet 2013

Tour de France : Christophe Riblon remporte l'étape de l'Alpe d'Huez

100ème Tour de France : Enfin une victoire "française"  ;-)

Christophe Riblon a surpris les favoris pour remporter en solitaire, au bout d'une longue échappée, la 18e étape de la Grande Boucle, jeudi à L'Alpe d'Huez. Le coureur de l'équipe AG2R offre à la France sa première victoire dans le 100e Tour de France.

Lâché lors de la deuxième ascension vers L'Alpe d'Huez par son compagnon d'échappée, l'Américain Tijay Van Garderen (BMC), Riblon est revenu au train avant de prendre la tête en solitaire à 2 kilomètres de la ligne d'arrivée, pour finir avec une cinquantaine de secondes d'avance. Les deux hommes s'étaient échappés avec sept autres coureurs depuis le 23e des 172,5 kilomètres.

"À LA PÉDALE"

"On a été la chercher à la pédale, ce sont vraiment des sensations particulières, sur l'étape reine du Tour, c'est un final de fou", a expliqué Riblon au micro de France Télévisions. "Honnêtement, à 5 kilomètres de l'arrivée, je n'y croyais pas trop, au contraire de Julien (Jurdie, son directeur sportif), qui me disait que Van Garderen allait craquer. Et en fait il a bien coincé, c'était inouï", a ajouté le Picard.

A 32 ans, Riblon enlève sa deuxième victoire d'étape sur le Tour, trois ans après celle d'Ax 3 Domaines, et il réconforte son équipe après les malheurs de son chef de file, Jean-Christophe Péraud, qui a abandonné mercredi sur chute.

Victime d'une légère fringale dans les derniers kilomètres, le Britannique Christopher Froome termine 7e de l'étape, à 3 min 18 s du vainqueur, et conserve tranquillement son maillot jaune. Bonne affaire pour le Colombien Quintana, qui se hisse au troisième rang du classement général, à 21 secondes d'Alberto Contador, battu lors de la dernière montée, et qui a perdu 57 secondes sur le maillot jaune. L'Espagnol pointe à 5 min 11 s de Froome.

Vendredi, le peloton continue sa traversée des Alpes, avec une étape de 204,5 kilomètres, entre Bourg-d'Oisans et Le Grand-Bornand, et pas moins de cinq difficultés dont deux cols hors catégorie au programme.

Source : Reuters

Ndlr : Saluons simplement ce coureur de l'AG2R, car sans lui cette 100ème édition du Tour de France aurait bien failli s'achever sans victoire d’étape française, comme ce ne fut le cas que seulement deux fois en 1926 et 1999... Une infos qui nous change du sérieux et des "malheurs" habituels, alors pourquoi ne pas s'en réjouir ;-)


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

mardi 2 juillet 2013

Grand Combattant Volontaire : Déces d'Alain Mimoun, ancien champion olympique du marathon

Légende du sport français et champion olympique du marathon aux Jeux de Melbourne en 1956, Alain Mimoun est décédé le jeudi 27 juin 2013 à Champigny sur Marne dans le Val de Marne, à l'âge de 92 ans.

Ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, né le 1er janvier 1921 à Maïder (arrondissement du Telagh, département d’Oran en Algérie française était l’ainé d'une fratrie de sept enfants, issu d’une famille de modestes agriculteurs.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il s’engage dans l’armée alors qu'il n'a pas encore 19 ans, et est envoyé sur la frontière belge. Après la débâcle, il est pour un temps au 19e régiment du génie, à Besançon où il découvre la course à pied.

Muté en Algérie, au 19e régiment du génie à Alger, il intègre l'équipe de cross-country de l'unité, puis combat contre l'Afrika korps lors de la Campagne de Tunisie (novembre 1942 - mai 1943) Dès juillet 1943, il participe à la campagne d'Italie comme caporal au 83e bataillon du génie, au sein de la 3e division d'infanterie algérienne du Corps expéditionnaire français.

Grièvement blessé au pied par un éclat d'obus lors de la bataille du mont Cassin le 28 janvier 1944, il évite de justesse l'amputation de sa jambe gauche préconisée par les médecins américains et est soigné à l'hôpital français de Naples qui lui évite cette épreuve, puis il participe au débarquement de Provence (15 août 1944). Son bataillon y gagnera la Croix de guerre avec quatre citations. Après le conflit, il devient garçon de café au Racing club de France à la Croix-Catelan.

Alain Mimoum, cité pour faits de guerre, Médaillé militaire, était Grand croix de la Légion d’honneur.

En outre, Alain Mimoum était aussi titulaire de la croix de guerre 1939-1945 et de la croix du combattant volontaire CCV, ainsi que chevalier de l'Ordre national du mérite et commandeur de l'ordre du Mérite sportif.

Source :


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *


mardi 14 mai 2013

La belle fête du foot et des supporters du PSG au Trocadero !!!

Le plan communication du Qatar, propriétaire du club de football PSG tourne court lorsque la fête dérape...

Fête du foot à Paris, le sacre du PSG au Trocadéro !
30 blessés, nombreux magasins saccagés et 21 interpellations

La grande fête prévue sur la place du Trocadéro à Paris pour célébrer le titre de champion de France du PSG a tourné court lundi 13 mai 2013 en fin de journée en raison de nombreux débordements de supporteurs.

Au lendemain du 3e sacre de son histoire, le PSG devait communier ce lundi avec ses supporteurs à l'occasion de la remise du trophée de champion de France sur l'Esplanade du Trocadéro. Et quoi de mieux que la Tour Eiffel en toile de fond pour ravir les propriétaires qataris du PSG, bien décidés à faire de ce couronnement, le premier depuis leur prise de contrôle du club en 2011, un événement fastueux.

Mais des casseurs ont finalement gâché la fête: quelques minutes à peine après être montés sur un podium, le joueurs ont rapidement évacué le Trocadéro. Jets de fumigènes, charge de CRS, gaz lacrymogène, élément incontrôlé qui escalade un échafaudage, mobilier urbain abîmé...

le PSG se serait bien passé de telles images pour son sacre. Leur croisière sur la Seine censée conclure en beauté cette belle journée parisienne a par ailleurs été annulée au dernier moment. Au total, malgré les 800 policiers mobilisés, 30 personnes ont été blessées. 21 casseurs présumés ont été interpellés.  

Déjà la polémique enfle : une telle fête n'aurait elle pas été mieux canalisée au sein du Parc des Princes ? La préfecture de police a-t-elle correctement ajusté son dispositif ?

Source : Sport24.com 


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

mercredi 18 juillet 2012

Londres JO 2012 : La FIFA autorise le foulard islamique sur les terrains de football

Petite révolution dans le monde du foot - Jusqu'à présent, le foulard islamique était interdit dans le monde du football.

Jetons un voile islamique pudique sur les Jeux Olympiques de Londres...

Bien qu'autorisé dans d'autres sports comme le rugby et le taekwondo, cet accessoire était prohibé sur les terrains de foot pour des raisons de sécurité et parce qu'il n'était pas prévu par les règles régissant ce sport. Avec des conséquences parfois lourdes lors de compétitions internationales : l'an dernier, l'équipe féminine iranienne de football n'avait pas pu jouer son match de second tour qualification pour les Jeux olympiques contre la Jordanie parce que les joueuses avaient refusé d'ôter leur foulard avant le coup de sifflet. L'équipe iranienne avait été automatiquement déclarée vaincue par trois à zéro, ce qui avait mis fin aux rêves des jeunes femmes de s'envoler pour les Jeux Olympiques de Londres.

Mais désormais, les footballeuses musulmanes pourront porter le hijab : cette interdiction a été levée à l'unanimité des membres de l'International Football Association Board (Ifab) qui ont décidé une nouvelle rédaction des règles après avoir étudié des rapports du responsable médical de la Fifa. Fondée à la fin du XIXe siècle, l'Ifab est l'instance qui détermine les règles du football. Elle comprend quatre membres de la Fifa et quatre représentants des quatre fédérations du football au Royaume-Uni.

Le secrétaire général de la Fifa, Jerome Valcke, a déclaré lors d'une conférence de presse que les "questions de sécurité et médicales" sur ce sujet étaient réglées et que l'interdiction était donc levée. Une nouvelle réunion est prévue en octobre pour discuter des détails. "Le seul point restant maintenant est la couleur et le dessin du foulard", a précisé Jerome Valcke. Le fils du roi Hussein de Jordanie, le prince Ali Bin Al Hussein, vice-président de la Fifa et membre du comité exécutif, avait notamment fait campagne pour obtenir la levée de l'interdiction.

Source : AFP et TF1 News

* * *

* * *


Quant à elle, la Fédération française de football (FFF) a interdit vendredi 6 juillet 2012 à ses propres licenciées le port du voile autorisé la veille par la Fédération internationale (Fifa), une décision qui avait nourri le malaise entourant la question sensible de la laïcité en France.

"En ce qui concerne la participation des sélections nationales françaises dans des compétitions internationales, ainsi que l'organisation des compétitions nationales, la FFF rappelle son souci de respecter les principes constitutionnels et législatifs de laïcité qui prévalent dans notre pays. Dans ces conditions, elle n'autorise pas les joueuses à porter le voile", a réagi la FFF au lendemain de l'annonce de la Fifa

Source : Libération.fr

* * *

mardi 26 juin 2012

Footbal Euro 2012 : Equipe de France, faut-il sanctionner Nasri ?

Euro 2012 : l'équipe de France de foot fait encore parler d'elle... Hélas

Samir Nasri a terminé son Euro comme il l'avait commencé : en insultant un journaliste. Le milieu de terrain de Manchester City laissera une bien mauvaise image de son passage en Ukraine. Celle des Bleus en général n'est pas beaucoup plus belle.
 
Samir Nasri n'a joué que 25 minutes face aux Espagnols samedi soir 23 juin 2012 pour une prestation à l'image de son équipe : médiocre. Pourtant, c'est bien le milieu de terrain de Manchester City qui a fait le plus parler de lui après le match. La raison ? Une nouvelle saillie verbale à l'encontre de la presse. Celui qui avait célébré son but contre l'Angleterre en insultant les journalistes du quotidien L'Equipe (le fameux «ferme ta gueule !») a eu un échange musclé en zone mixte avec un confrère de l'AFP.

Après que ce dernier lui a demandé «un mot» sur la défaite des Bleus et leur élimination de l'Euro, Nasri est rapidement monté dans les tours dans le couloir des interviews. «Non, de toute façon, vous cherchez toujours la m..., vous écrivez de la m...». Selon plusieurs témoins de la scène, le journaliste s'est alors emporté à son tour et lui a répliqué «Alors casse-toi.» «Viens, on va régler ça là-bas», lui répond du tac au tac le joueur qui lâche ensuite une flopée d'insultes. «Va te faire enc..., va n... ta mère. Tu veux qu'on s'explique ? Fils de p... Comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé !»

* * *

L'ex-ministre des Sports, Roselyne Bachelot, a jugé "impardonnable" le comportement de certains joueurs de l'équipe de France de football lors de leur élimination en quart de finale de l'Euro-2012 face à l'Espagne.

"On peut toujours rater un match et ça on peut le pardonner mais on ne peut jamais pardonner des comportements inadéquats parce que le football, ce n'est pas n'importe quel sport dans notre pays, c'est deux millions de personnes qui sont licenciées, c'est vraiment les idoles de toute une génération, de tous les gamins", a déclaré Mme Bachelot interrogé lors du 20h de France 2.

"Véritablement c'est impardonnable", a-t-elle insisté estimant qu'on ne peut pas être "en équipe de France si on ne respecte pas un code de bonne conduite".

Source : Le Figaro.fr

NDLR FNCV : Au delà du comportement particulier de ce joueur, que ressentez vous à propos de l'actuelle équipe de France de football ?
Que faut il faire, en termes d'image et d'efficacité, pour qu'elle retrouve enfin son blason ?
Le Foot suscitant parfois de grandes envolées lyriques ; vos commentaires mesurés et constructifs seront appréciés. Nous vous en remercions à l'avance ;-)

* * *

lundi 16 janvier 2012

Naufrage du Concordia : Déjà 6 morts identifiés - Le commandant du navire écroué

Naufrage du paquebot de luxe Concordia : La compagnie Costa Croisières lâche le commandant du navire...

La compagnie propriétaire du Costa Concordia, dont le naufrage près de l'île italienne du Giglio a fait au moins six morts, a accusé dimanche le capitaine d'avoir commis des "erreurs" tant sur la route du navire que la gestion de l'urgence.

"De très graves accusations pèsent" sur le commandant Francesco Schettino, a rappelé le leader européen des croisières, dans un long communiqué diffusé dans la soirée. Accusé notamment d'homicides multiples et d'abandon du navire, il a été placé en détention à Grosseto (Centre).

"Il semble que le commandant ait commis des erreurs de jugement qui ont eu de graves conséquences" et que "ses décisions dans la gestion de l'urgence n'aient pas suivi les procédures de Costa Crociere qui sont en ligne avec les standards internationaux", poursuit la compagnie.

Le navire était à 150 mètres seulement du rivage

La société, basée à Gênes, affirme toutefois que le commandant -entré en son sein en 2002 comme... responsable de la sécurité et promu commandant en 2006-, avait suivi toutes les formations adéquates, ainsi que les membres d'équipage et même les passagers, soumis à un exercice d'évacuation dans les 24 heures qui suivent l'embarquement.

"La route suivie par le navire n'était pas la bonne", a indiqué le procureur de Grosseto, Francesco Verusio, en charge de l'enquête. Le commandant "s'est approché de manière très maladroite de l'île du Giglio, a heurté un rocher qui s'est encastré dans le flanc gauche, faisant s'incliner (le navire) et embarquer énormément d'eau en l'espace de deux, trois minutes", a-t-il ajouté.

"C'est une grosse erreur humaine qui a eu des conséquences dramatiques", a dénoncé le ministre de la Défense, l'amiral Giampaolo Di Paola.

D'après les premiers éléments tirés de la boîte noire, le navire était à "seulement 150 mètres du rivage, une distance incroyablement proche", a encore dit le procureur.

Selon certains, il effectuait une sorte de parade surnommé l'"inchino" (la révérence), toutes lumières allumées et à grand renfort de sirènes pour saluer les 800 habitants du Giglio, ce que tente de confirmer la justice.

Le commandant a quitté le bord avant ses passagers !

Le magistrat a également mis en cause la gestion de l'accident par l'équipage. Selon lui, l'alerte a été lancée une heure après l'impact. Selon certains témoignages, le commandement du navire aurait répondu à la capitainerie du port, alertée par des passagers, que la situation était sous contrôle et qu'il s'agissait d'un simple problème électrique.

Elément encore aggravant, les garde-côtes ont demandé à plusieurs reprises -et en vain- au commandant de remonter à bord du navire pendant les opérations de secours. Le commandant "était déjà, un peu après minuit, sur les rives de Giglio" alors que les derniers passagers ont été évacués vers 05H00 GMT, selon les pompiers.

La croisière de la mort ...

Dimanche, les plongeurs ont découvert les corps de deux hommes âgés, vêtus de leurs gilets de sauvetage : un Italien, Giovanni Masia, Sarde de 86 ans qui voyageait avec femme, enfants et petits enfants -tous sains et saufs- et un Espagnol, Guillermo Gual, 68 ans, de Majorque.

Cette découverte porte le bilan de cette "croisière de la mort", un siècle après la tragédie du Titanic, à cinq morts, une soixantaine de blessés et une quinzaine de disparus. La compagnie s'est refusée à dresser un bilan chiffré, en raison de "l'évolution de la situation", mais les medias italiens évoquent 17 disparus: 11 passagers, parmi lesquels une fillette de 5 ans, et 6 membres d'équipage.

Le président de la région Toscane Enrico Rossi avait annoncé en fin de matinée, après des "recoupements", que le nombre d'occupants portés disparus, jusque là estimé à 35 personnes environ, était divisé par deux.

Après un couple de jeunes mariés sud-coréens extraits de leur cabine dans la nuit de samedi à dimanche, un troisième rescapé, le commissaire de bord Marrico Giampietroni, a pu être évacué du navire dimanche matin après avoir passé 36 heures dans l'épave.

Même après la tombée de la nuit, les recherches se sont poursuivies dans l'épave semi-immergée à une trentaine de mètres du rivage, mais les sauveteurs avaient assez peu d'espoir de retrouver des survivants.

Confiant à l'AFP sa "grande tristesse" et sa "résignation", Angelo Scarpa, plongeur de 24 ans qui a trouvé les deux cadavres, a dit avoir "peur qu'on puisse en trouver d'autres".

Le responsable des pompiers, Cosimo Pulito, a jugé "difficile qu'il y ait des poches d'air" ayant permis la survie d'occupants de la partie submergée du navire.

Les recherches sont rendues en outre difficiles par la très forte inclinaison du paquebot couché sur un flanc à 90 degrés et qui risque de glisser et couler totalement. Toute une série d'obstacles bloquent le passage des plongeurs: portes fermées, escaliers brisés et éléments d'ameublement entassés.

Les autorités craignent par ailleurs que le carburant du navire ne se déverse dans la mer, même si Costa Crociere a affirmé avoir dressé une barrière de confinement autour de la coque pour éviter toute fuite.

Au moment du naufrage, vendredi soir vers 21H30 (20H30 GMT), le navire transportait quelque 4.229 personnes dont plus de 3.200 touristes de 60 nationalités différentes et un millier de membres d'équipage.

Selon Costa Croisières, les membres d'équipage étaient de 40 nationalités différentes dont de nombreux Asiatiques (environ 300 Philippins, 200 Indiens, 170 Indonésiens).

De nombreux témoins ont décrit des "scènes d'apocalypse" et de "panique" avec des bousculades entre touristes cherchant à monter sur les chaloupes, au milieu des cris et des pleurs.

"Dans un couloir, nous avons cassé une vitre et avons pris des gilets de sauvetage mais comme il n'y en avait pas beaucoup, on se les volait entre nous", a raconté aux journaux italiens Antonietta Simboli de Latina, près de Rome.

Selon des passagers, les membres d'équipage, dont certains ne parlaient pas italien ou anglais, n'arrivaient pas à faire descendre les chaloupes.

Un Français, rescapé du naufrage, a annoncé qu'il allait porter plainte contre Costa Croisières, sur le site internet du quotidien français Sud Ouest.

"Nous avons été livrés à nous-mêmes, dans une désorganisation totale. Il y a eu une heure et demie avant qu'il y ait une véritable alerte (...) Le voyant lumineux de mon gilet ne fonctionnait pas", a déclaré Olivier Carrasco au journal.

Dans la panique, des dizaines de passagers se sont jetés à l'eau, et ont heurté des rochers, ce qui explique pourquoi sur la quarantaine de blessés, on recense beaucoup de bras ou de jambes cassés.

Les plus de 4.000 rescapés ont été transférés samedi du Giglio vers le port de Santo Stefano puis rapatriés pour la plupart vers leurs villes d'origine en Italie et à l'étranger.

Source : Direct Matin

* * *

jeudi 28 juillet 2011

Monaco : Bagarre entre deux sportifs français devant les caméras !

Comme prévu, la Fédération française d'athlétisme a sanctionné Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi, qui se sont battus vendredi 22 juillet 2011 au soir à l'issue du 1500 mètres à Monaco. Les deux athlètes sont suspendus.

Une honte pour le sport français

"Suite au comportement inqualifiable de Mehdi Baala et Mahieddine Mekhissi Benabbad, vendredi soir lors du meeting Herculis de Monaco, Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme, a décidé, ce jour, de saisir en urgence la commission disciplinaire de la FFA afin de faire toute la lumière sur cet incident et prendre les mesures qui s'imposent": c'est en ces termes que la Fédération française de cyclisme (ndlr : pas de cyclisme d'athlétisme) a annoncé la sanction qui frappe deux de ses athlètes après qu'ils en sont venus aux mains au meeting de Monaco

Vendredi soir, Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi se sont battus à l'issue de leur 1500 m à Monaco. Ils seront tous deux privés de toutes les primes financières qu'ils devaient toucher pour leur apparition dans la Principauté. 

"Un sportif de haut niveau est un combattant" ?!

Le patron de la compétition monégasque a reçu des messages d'excuses des deux athlètes ce samedi matin, ainsi que de leurs manageurs respectifs et cherchait toutefois à replacer l'incident dans son contexte: "Je pense qu'un sportif de haut niveau, pour réussir, doit être un combattant. Alors dans une ambiance survoltée, avec l'un qui croit avoir un geste de soutien et l'autre qui prend cela comme une provocation, les gestes ont dépassé leurs intentions". 

"Ce sont deux grands champions qui devraient montrer l'exemple, et leurs comportements n'étaient pas beaux. Ce n'est pas la promotion que je voulais faire de Monaco. J'aurais préféré qu'on garde les images du 1500 m, de la perche etc, plutôt que d'un combat de rue", a fait valoir Jean-Pierre Schoebel. 

Les deux hommes copieusement sifflés par le public

Les deux médaillés olympiques de Pékin, qui ne s'apprécient guère, ont été copieusement sifflés par le public du Stade Louis II, consterné de les voir échanger coups de poings et coups de tête à quelques mètres de la piste. 

Baala, médaillé de bronze du 1500 m aux Jeux, a pris la 9e place avec un chrono lui permettant de remplir les minimas pour les Mondiaux de Daegu (Corée du Sud, 27 août-4 septembre), et Mekhissi-Benabbad, vice-champion olympique du 3000 m steeple, la 11e. 

Comme seuls les huit premiers touchent des primes de performance, ils ne pouvaient espérer empocher que des primes d'apparition.

Source : Sport24.com

* * *

jeudi 12 août 2010

Sports : Les Français champions du monde de parachutisme

5 médailles d'or en parachutisme pour la France !

Les Français ont brillé par leur excellence au championnat du monde 2010 de parachutisme qui se tenait du 1er au 5 août à Menzelinsk (Russie).

Les équipes de France ont ramené cinq médailles d'or : quatre médailles d’or dans toutes les spécialités du Vol Relatif (Vol Relatif à 4 Open, Vol Relatif à 8, Vol Relatif à 4 Féminin, Vol Relatif Vertical) et une médaille d’or en Freestyle.

Les résultats du championnat du monde, en ce qui concerne le vol relatif, sont historiques puisque, pour la première fois de l'histoire de ce sport, la France remporte l'intégralité des titres mis en jeu, à savoir le Vol Relatif à 4 masculin, le Vol Relatif à 4 féminin, et le Vol Relatif à 8.

Autre grande première, un athlète, Mathieu Bernier a remporté les deux titres du VR4 et du VR8. Depuis 1950, beaucoup d'équipes ont tenté d'accomplir cet exploit. Mais jamais les Américains, Russes, Italiens, Allemands n'ont pu aligner d'équipes suffisamment solides pour affronter les deux épreuves simultanément. Il aura fallu attendre 2010, pour qu'enfin, un athlète puisse croiser les deux "excalibures", symboles du titre de champion du monde à 4 et à 8.

La "Marseillaise" est devenue le tube de l'été au Tatarstan, et le restera sur la planète parachutiste pendant au moins deux ans... 

Source : Para 64 - You - Le Parisien.fr

* * *

vendredi 12 février 2010

Self-Défense Féminine : Un livre de Jean Christophe Damaisin d'Arès

Notre camarade et ami Jean-Christophe Damaisin d’Arès, délégué général aux sports et responsable de la section « Anciens des Opex » de la FNCV, auteur prolifique et éclectique (expert en arts martiaux, roller, tir sportif, trekking…), vient de sortir un ouvrage sur la self défense féminine, aux Editions CHIRON.

« Self-Défense Féminine »

Les meilleures techniques d'autodéfense pour les femmes Au programme : tout ce qu’il faut savoir et appliquer en termes d’autodéfense, pour vous mesdames et mesdemoiselles, illustré de plus de 900 photos explicatives, détaillant les techniques à mettre en œuvre.

« Maîtriser ses peurs, gérer une situation délicate, savoir se défendre et contenir un agresseur, c’est l’audacieux défi que relève et réalise cet ouvrage afin de permettre à toutes les femmes d’avoir une confiance en soi absolue et une capacité opérationnelle et technique pour répondre à une agression. »

Vous apprendrez dans cet ouvrage :

  • Les bons comportements à adopter et ceux à éviter (prise de risque inconsidéré, mise en danger…),
  • Les techniques de base qui vous permettront de vous dégager des prises les plus courantes,
  • Bloquer les attaques les plus fréquemment rencontrées,
  • Contre-attaquer à votre tour, en utilisant coups de pied, coups de poing,
  • Clés et immobilisations, faciles à mettre en œuvre et ne nécessitant pas une force physique importante, parfaitement adaptées donc à des morphologies féminines,
  • L’utilisation de matériels spécifiques d’auto-défense, ainsi que de divers accessoires de la vie courante (parapluie, clés, sacs…), pouvant se révéler être d’une redoutable efficacité si vous savez les employer de façon pertinente pour mettre un agresseur hors d’état de nuire…
Un ouvrage pratique, des plus complets, qui devrait en intéresser plus d’une...
Et que toutes les femmes devraient avoir... dans leur sac à main ! 
 
 
ISBN : 978-2-7027-1290-0 - © CHIRON, 2009 - 25, rue Monge - 75005 Paris

Ndlr : Jean Christophe Damaisin d'Arès est délégué général aux sports de la FNCV et véritable expert en arts martiaux. Jean Christophe anime également des concours de tir à Paris, et participe à de nombreux challenges sportifs, comme les marches et le parachutisme, dans une excellente ambiance de militaires de réserve qui veulent rester opérationnels.

* * *

samedi 19 septembre 2009

Sports et Loisirs : Prochain challenge sportif AECOPSD

Le 19e challenge sportif de l'AECOPSD se déroulera à Neuilly-Plaisance, en région parisienne, les 9 - 10 - 11 octobre 2009.

Challenge sportif AECOPSD octobre 2009

L'AECOPSD est une association de sportifs de haut niveau qui s'emploie à promouvoir l'esprit sportif en organisant une ou deux fois par année des week-end sportifs, et aussi des sauts en parachute. Il n'y a pas de limite d'âge. Pour obtenir des brevets militaires, il suffit d'y participer et de donner le maximum pour accomplir les tests sportifs dans les temps.
 
 
AECOPSD Parachutisme
Superbe ambiance sportive garantie !
 
L'AECOPSD - Association Européenne des Membres des Corps et Organismes de Sécurité et de Défense - à vocation humanitaire, oeuvre sous diverses formes, comme par exemple la collecte de divers produits (matériel scolaire et médical, informatique...) au profit des plus démunis.
Pour en savoir davantage : Challenge Sportif AECOPSD Octobre 2009
Source : Jerôme Kauffmann, "Der alte Krieger"