FNCV Infos et Actualités des Combattants Volontaires

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 avril 2014

Sanctions contre Poutine ! Que l'on se rassure ;-)

Dessert pour tout le monde ;-)

Que l'on se rassure, le président russe Vladimir Poutine échappera certainement à la sanction phare que nous annoncions hier, 1er avril 2014...

Ni la Présidence de la République, ni le Quai d'Orsay ne priveront Vladimir Poutine de dessert, si l'invitation de la Russie, pour les cérémonies du 6 juin (seconde guerre mondiale) puis du 14 juillet (première guerre mondiale) est toujours d'actualité, malgré le différend diplomatique concernant l'Ukraine.

Source : FNCV.COM


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *

* * *

dimanche 9 mars 2014

Brésil: Carnaval de Rio,le choc de glamour..Ca nous change ;-)

Rio, le déhanchement, c'est maintenant !

Le carnaval officiel de Rio de Janeiro, qui met en compétition douze écoles de samba, a débuté dimanche soir dans le majestueux Sambodrome qui fête ses 30 ans. Depuis plusieurs jours, les "blocs" (groupes de quartier ou thématiques) répètent et défilent dans les rues au rythme de la samba ; vendredi, la figure titulaire des festivités, le Roi Momo, a déclaré ouvert le carnaval et "décrété la joie" ; et samedi, le bloc le plus populaire, Bola Preta, a envahi le centre avec 1,3 million de personnes.

Mais, dimanche soir 2 Mars 2014, les choses sérieuses ont commencé avec un des spectacles les plus prisés du monde, télévisé pour le plaisir de millions de personnes sur la planète, et qui nimbe l'image de Rio et du Brésil tout entier d'une touche sexy et glamour, symbolisée par ces pulpeuses reines de beauté semi-nues aux parures exubérantes.

Beauté, créativité, harmonie, et bien sûr musique rythmée avec danse et chant, mais aussi talons interminables, costumes aussi lourds en poids qu'en investissement et trucs en plumes : tous les ingrédients de la magnificence convergent au Sambodrome. 

Source : Le Point.fr

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *

dimanche 5 janvier 2014

Humour : Faire fortune en vendant du vent... L'air de Montcuq !

Antoine Deblay est étudiant en communication à Aurillac.

Ce Lotois d'origine a passé sept ans de sa vie dans le petit village d'à peine plus de mille habitants, rendu célèbre par Daniel Prévost et Le Petit Rapporteur. En juin dernier, le génie farceur se lance dans un projet qui flaire bon le gros coup : "Les vannes sur le village, ça n'arrête pas. J'ai réfléchi à une idée pour jouer sur les mots, et commercialiser l'air de Montcuq m'a paru être la meilleure."

Quelques jours et flatulences plus tard, Antoine lance une collecte de fonds sur Kiss Kiss Bank Bank, plateforme 100 % "made in France" de financement participatif. "L'objectif était de réunir 780 euros pour lancer un site et préparer les premières commandes." Plutôt calmes, les deux premières semaines laissent vite place à l'embrasement. Au bout d'un mois seulement, le but initial est atteint. Les internautes, conquis, réclament leurs boîtes en masse.

Gagner de l'argent avec du vent

Comme un grand, l'initiateur du projet dessine les étiquettes et les fait imprimer, à Montpellier. Le contenant, vendu une dizaine d'euros avec les frais de port, est directement rempli dans la petite commune. "L'air y est frais, 100 % bio et vous plonge au fin fond de la ville afin de vous rafraîchir les idées", raconte Antoine. Mais pas question d'abuser : pour ne pas "vider l'air de Montcuq", la récolte est limitée à "dix litres" par semaine. En Auvergne pour ses études, le jeune homme profite de ses visites chez ses parents pour conditionner ladite oxygène : "Les boîtes sont remplies à l'extérieur, dans la vieille ville, avec un temps de remplissage de 3 heures 30 minimum. Parfois, ça peut durer tout une nuit."

Les premiers mois, 70 boîtes sont expédiées. Pas de folie, certes, mais assez pour satisfaire le jeune homme : "J'ai fait ça pour le délire, je ne m'attendais vraiment pas à un tel engouement." Félicité par sa famille et ses potes, Antoine est même encouragé par ses professeurs, ravis de suivre l'investissement de leur étudiant. Le bouche à narines aidant, les ventes explosent subitement à l'approche de Noël : "Je viens de dépasser les 2 000 boîtes expédiées. Tout s'est accéléré lors des trois dernières semaines."

Des Danois reniflent Montcuq

Malin, l'étudiant a bien pris soin de déposer le nom de son produit. Tranquillement accoudé derrière son écran d'ordinateur, il n'a maintenant plus qu'à compter ses liasses de billets. Sans faire de bruit, Montcuq lui a permis d'amasser 15 000 euros de chiffre d'affaires, et 60 % de marge sur chaque boîte. "Je viens de recevoir l'air de Montcuq" commente Joël sur la page Facebook de la marque, "ça change de Paris, je vais m'en faire une boîte ce soir." Le secret pour entretenir le buzz ? "Renouveler le produit", assure Antoine. Une édition limitée de 50 exemplaires, version "or", vient d'être commercialisée. D'autres "surprises" devraient suivre.

Parfois agacés par les railleries dont ils sont l'objet, les habitants du village "se sont beaucoup marrés". Mieux, l'air en question a traversé les frontières et convaincu bon nombre d'étrangers : "La moitié des commandes hors de France proviennent de Belgique", explique Antoine. Américains, Canadiens et, de façon plus inattendue, Tchèques, Danois et Singapouriens ont également émis le souhait d'humer Montcuq.

"Il y a des Français expatriés, bien sûr, mais pas que", poursuit-il, lui-même très étonné. Qui sait, les récipients auront peut-être un jour autant de valeur que les boîtes de "Merde d'artiste" de Piero Manzoni...                 

Source : Le Point.fr

NDLR FNCV : L'idée est bonne. Les habitants de Montcuq recherchent un industriel qui voudrait fabriquer des poêles dans leur localité. Produit d'appellation contrôlée. Succès assuré.


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

lundi 30 décembre 2013

Ecologie : Notre ministre de la justice lutte contre la pollution ?

Madame Taubira, soucieuse de respecter les principes de la lutte anti-pollution chère aux Verts, qui constituent une fraction influente, à défaut d'être importante de notre gouvernement, prend fréquemment son vélo pour se rendre à son bureau du ministère de la Justice, place Vendôme, à Paris.

Il est évident que ce mode de transport, outre le fait qu'il est bon pour la santé, permet d'économiser du carburant, ce qui est excellent pour la balance commerciale de la France, et aussi, de réduire la pollution atmosphérique, ce qui ne l'est pas moins.

Cependant, certaines personnes ayant mauvais esprit, se sont permis de faire remarquer que lors de ses shows pédalisitiques, notre ministre est accompagnée:

  • de deux personnels de sécurité eux aussi à vélo,
  • d'un monospace Peugeot pour y loger le biclou et le casque quand madame la ministre a terminé sa  parade,
  • d'un équipage à moto,
  • d'un autre véhicule Peugeot en fermeture.

La photo ci dessus, qui n'est pas un montage, montre l'équipe en pleine action dans les rues de Paris. C'est absolument admirable, mais alors que nous voudrions pouvoir nous réjouir de ce bel exemple citoyen venu d'en haut, un horrible doute nous vient à l'esprit : 

Est ce vraiment écologique, si l' on fait le bilan de CO2 envoyé dans l'atmosphère, et est ce réellement économique, si l'on comptabilise la quantité de carburant consommée par le convoi à chaque tour de pédale ainsi que les coûts salariaux des six accompagnants, qui s'ajoutent aux émoluments de madame la ministre ? 

Source : un adhérent de la FNCV qui s'interroge...
D'après une info parue dans la presse en avril 2013


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 15 décembre 2013

Economie : Leçon de bon sens par un professeur anglo-saxon, à l'usage des Nuls ;-)

Vous ne pouvez pas multiplier la richesse en la divisant *

Ce professeur est-il vraiment un génie, ou simplement un homme de bon sens qui connaît les gens et sait compter ?
   
Dans un collège anglo-saxon, un professeur d'économie a annoncé qu'aucun de ses étudiants n'avait jamais échoué à son cours mais que, récemment, ce fut le cas d'une classe entière: la classe avait insisté pour dire que le socialisme fonctionne et qu'en conséquence, personne ne serait ni pauvre ni riche. Cette doctrine était un "égaliseur" extraordinaire. 
   
Alors, le professeur annonça : "D'accord, nous allons tenter une petite expérience en classe : je vais retenir comme note la moyenne de toutes vos notes. Ainsi, vous aurez tous la même note et personne n'échouera ni n'aura un A ou un zéro .... (En remplaçant les dollars par des notes, on aura un résultat plus concret et mieux compris par tous).
   
Après le premier examen, tout le monde obtint un B. Ceux qui avaient étudié fort étaient déçus et ceux qui avaient étudié peu étaient ravis.

Lors du deuxième examen, ceux qui avaient étudié peu, étudièrent moins et ceux qui avaient étudié beaucoup décidèrent de lever le pied et étudièrent peu. La moyenne du deuxième examen fut un D ! Personne ne fut content.

Lors du troisième examen, la moyenne descendit à un très médiocre F. 
   
Lors des examens ultérieurs, les notes ne remontèrent jamais. Les pointages du doigt commencèrent, les jugements dominaient les conversations et tout le monde se sentait mal. Personne ne voulait plus étudier pour le bénéfice de l'autre.

À la  surprise générale, ils échouèrent tous. C'est alors que le professeur déclara que le socialisme ne pouvait aboutir qu'à la faillite car lorsque la récompense est grande, l'effort pour réussir est grand mais lorsque le gouvernement enlève toutes les récompenses, personne ne fournit plus d'effort ni ne cherche à réussir. Rien ne peut être plus logique comme conséquence.

Les cinq principes qui suivent sont les meilleures conclusions de cette expérience :

  1. Vous ne pouvez pas ordonner aux pauvres d'obtenir le succès en ordonnant aux riches de ne plus en avoir.  
  2. Ce qu'une personne reçoit sans avoir à travailler, une autre personne doit travailler sans en recevoir la récompense.  
  3. Le gouvernement ne peut donner quelque chose à quelqu'un sans l'avoir auparavant enlevé à quelqu'un d'autre.  
  4. Vous ne pouvez pas multiplier la richesse en la divisant !  
  5. Lorsque la moitié du peuple perçoit l'idée qu'elle n'a pas besoin de travailler car l'autre moitié va s'occuper d'elle, et que l'autre moitié comprend que ça ne vaut pas la peine de travailler car quelqu'un d'autre récoltera ce qu'elle mérite par ses efforts, c'est la fin de toute une nation.    


Source : Adrian Pierce Rogers - Pasteur évangéliste américain, Professeur, Dr en Théologie
* You cannot multiply wealth by dividing it !
Dr. Adrian Rogers from 1984 in a series titled : God’s Way to Health, Wealth and Wisdom


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

lundi 2 décembre 2013

Baisse de la TVA... Au 1er janvier 2014... sur les préservatifs !

Une nouvelle d'importance, que chacun attendait depuis si longtemps... Enfin, la ménopause 1 fiscale...

Baise 2 de la TVA, le préservatif va enfin diminuer !

Le gouvernement annonce une baisse de la TVA sur les préservatifs !

Le gouvernement veut baisser le prix des préservatifs, annonce la ministre de la santé Marisol Touraine dans une entretien au Journal du dimanche, publié à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2013.

En matière de lutte contre le sida, « le préservatif, c'est vraiment décisif », souligne la ministre. « A cet égard, le gouvernement veut donner un signal fort : leur prix va diminuer. Au lieu d'augmenter au 1er janvier 2014 comme cela était prévu, le taux de TVA qui leur est appliqué va baisser de 7 à 5,5 %. »

Mme Touraine « souhaite que les fabricants jouent le jeu en répercutant cette diminution. L'économie se chiffrera à dix ou vingt centimes d'euros par boîte. Cela devrait à la fois inciter les jeunes et les moins jeunes à mieux se protéger et favoriser la contraception, une autre de mes priorités ». « En faisant un effort sur le préservatif, on sécurise l'entrée de tous dans la vie sexuelle », ajoute la ministre, qui annonce le lancement dimanche d'une campagne de sensibilisation à destination notamment des jeunes.

Source : Le Monde et AFP

Ndlr : Et voila, à n'en pas douter douter, de quoi redonner du pouvoir d'achat aux Français ! C'est bien la ménopause 1 fiscale qui se confirme pour 2014 ;-)
Cela dit, même si l'intention est louable sur un plan sanitaire, ne sommes-nous pas en train de coller de molles rustines sur le ballon de baudruche de la crise économique, de la dette et du chômage ?
1. ou andropause, à chacun de choisir selon son sexe genre (pour ne pas stigmatiser). 
2. excusez la faute d'orthographe


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 1 décembre 2013

Conte soviétique : Deux poules pour la Révolution !

En cette période de grisaille, afin de préparer dans la bonne humeur les fêtes de fin d'année, la FNCV est heureuse de vous offrir ce petit conte.

~ Conte Soviétique ~

Camarade, si tu avais deux maisons, tu en donnerais une à la Révolution ?
- Oui ! Répond le camarade

Et si tu avais deux voitures de luxe, tu en donnerais une à la Révolution ?
- Oui ! Répond de nouveau le camarade.

Et si tu avais un million sur ton compte en banque, tu en donnerais la moitié à la Révolution ?
- Bien sûr que je le donnerais ! Répond le fier camarade.

Et si tu avais deux poules, tu en donnerais une à la Révolution ?
- Non ! Répond le camarade.

Mais .... pourquoi tu donnerais une maison si tu en avais  deux, une voiture si tu en avais deux, 500 000 si tu avais un million.......et que tu ne donnerais pas une poule si tu avais deux ?
- Mais parce que les poules, je les ai !

PC  ;-)

NDLR : Toute ressemblance avec des faits, des décisions politiques, ou des déclarations et opinions exprimées sur le territoire français, est naturellement exclue. Il s'agit ici du socialisme soviétique, qui a disparu depuis 1990, avec la chute du Mur. Une telle mentalité ne saurait exister en France. Pour réconforter les esprits chagrins, nous vous offrons un second cadeau, cette superbe chanson : Nathalie.
Car c'est bientôt Noël 2013 ;-)


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

jeudi 21 novembre 2013

Polémique d'un député socialiste autour d'un légionnaire tatoué de la croix celtique

Quand de Tartufferie en Tartufferie, l'on tente de masquer la réalité, économique, sociale, fiscale, sociétale... ;-)

Couvrez cette croix celtique, que je ne saurais voir !

Le député socialiste: "Un cliché très contestable"

C’est le jugement de Jean-Jacques Urvoas, député socialiste et président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale sur une photographie publiée sur le site de la Légion étrangère d’un caporal-chef arborant le tatouage d’une croix celtique.

Jean-Jacques Urvoas va même jusqu’à qualifier le légionnaire de militant d’extrême droite et écrit sur son blog :

« Le légionnaire en question arbore sur son flanc un tatouage représentant une croix celtique. Celle-ci, certes symbole du christianisme éponyme, est aussi et surtout le marqueur fort des mouvements de l’extrême-droite. La présence de cette photo, sur le site officiel de la Légion Étrangère, prend le contre-pied du message de fermeté à l’encontre des groupuscules de l’extrême-droite ».

Eric Lecointe, caporal-chef de la Légion Étrangère, répond au député:

Je viens m’indigner suite au commentaire fait par Monsieur Jean-Jacques Urvoas, député socialiste, qui se permet de critiquer un caporal-chef de Légionnaire Étrangère pour un simple tatouage représentant une croix celtique.

Moi-même ancien Légionnaire, et mon collègue ne pouvant se défendre – devoir de réserve oblige -, je ne pouvais rester sans réagir. Avant tout, je tiens à rappeler que la croix celtique ou croix nimbée est le symbole du christianisme celtique. Si pour vous elle est le symbole de l’extrême droite, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Est-ce que le jour où un militaire apparaîtra avec une rose tatouée sur le bras vous vous indignerez de la sorte ? Vous déclenchez une polémique qui touche encore un fervent défenseur de la France et des valeurs qu’elle incarne. Vous vous attaquez à un Légionnaire et, je suis désolé, mais je ne peux laisser passer ça !

J’ai servi la Légion Étrangère et la France en Irak, au Rwanda, en Côte d’Ivoire pendant que vous chauffiez les bancs de nos institutions. La Légion Étrangères compte 95% d’étrangers dans ses rangs. Pensez-vous vraiment que sur les théâtres d’opérations nous avons le temps de penser à la couleur de peau, à la nationalité ou à la religion de celui qui veille sur notre vie ?

Sachez également que lorsqu’un homme intègre la Légion nous oublions son passé, seul son engagement, seule la Légion et la France comptent. C’est bien dommage que vous n’ayez pas pris le temps de vous renseigner, votre temps ne m’a pas l’air très précieux pourtant pour vous permettre de le perdre avec une telle polémique.

Où êtes-vous, vous et vos amis socialistes, quand nos militaires sont pris à partie en sortant de leur caserne pour rejoindre leur famille ? Où sont les socialistes quand les commissariats se font attaquer par des racailles dans les cités ?

Où sont les socialistes quand les sapeurs-pompiers se font agresser en voulant porter secours à une vieille dame ? Où sont les socialistes quand il faut s’occuper des vrais problèmes de la France qui sont – si vous ne l’avez pas encore remarqué – le pouvoir d’achat, l’économie, le chômage, l’immigration, (ndlr : la fiscalité)  ?!

Laissez donc la France à des gens compétents. Je ne dis pas que la droite ferait mieux que vous, je dis que faire pire c’est impossible. La délinquance n’a jamais été aussi élevée, le sentiment d’être méprisés chez les forces de l’ordre et les militaires non plus, les français sont étouffés par les augmentations d’impôts, les racailles sont libérées, le chômage atteint des records…

Mais continuez à regarder les tatouages que portent ceux qui sont en première ligne quand il faut défendre le pays et qui ne demandent rien d’autre qu’un minimum de respect ! Je suis tatoué de la même croix celtique que le légionnaire pris pour cible mais je n’ai pas de parti contrairement à ce que vous pourriez croire, mon seul parti c’est la France.

Donc, monsieur le député Jean-Jacques Urvoas, occupez-vous des vrais problèmes de notre pauvre pays, qui est vraiment en mauvaise posture et laissez tomber les polémiques à deux balles !   Pas cordialement… Caporal-chef Eric Lecointe, Légionnaire (de 1988 à 1996).

Le colonel s'exprime à son tour :

Excellente initiative, caporal-chef Lecointe que le colonel (ER) que je suis, approuve en totalité. Ceci est dit et bien dit.
Mais mon passé d’homme du rang, de sous-officier et d’officier et mes 43 années de bons et loyaux services m’autorisent à ajouter ceci, de la manière triviale qui fait tout mon charme:

"Au lieu d’enculer les mouches, Monsieur le député serait bien avisé de s’occuper des vrais maux qui accablent ce quinquennat socialiste".
Bravo à vous soldat et merci. //RO


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 13 octobre 2013

Que signifie "glisser une quenelle" ?

Des photos de militaires exécutant une "quenelle", pour certains une forme de salut nazi détourné, inventé par l'humoriste Dieudonné, ont provoqué l'ire de l'armée et choqué l'opinion. Mais au fait, c'est quoi une "quenelle" ?
 
Selon l'expression inventée par l'humoriste controversé Dieudonné il y a une dizaine d'années, cela consiste à placer le bras tendu vers le bras et à placer son autre main sur l'épaule. Une forme de salut nazi détourné, ou de bras d'honneur modifié, diront certains. Un geste devenu le symbole de ralliement à l'idéologie de Dieudonné, et un pied de nez à un "système" qui exclut aujourd'hui l'ex-comique populaire, devenu humoriste politique à l'idéologie extrémiste. Un geste réputé antisémite qui, aujourd'hui, embarrasse l'armée après que deux militaires ont exécuté une "quenelle" devant une synagogue du 16e arrondissement de Paris.

Un signe de reconnaissance d'une contre-société

Le succès d'une quenelle se jauge à sa taille : petite, quenelle de 12, de 40, et jusqu'à la plus grande, la quenelle dite "épaulé". On a bien compris : glisser une quenelle", c'est la "mettre bien profond". La "quenelle" est devenue, en dix ans, un véritable signe de reconnaissance de cette micro contre-société, qui aime prendre la pose, à l'instar des militaires interpellés, sur leurs photos. Aux quatre coins du monde, y compris en Israël, les fans miment une quenelle comme un rituel et un clin d’œil envoyé à la communauté de supporteurs, la "dieudosphère". Dieudonné, à qui les mairies refusent souvent la tenue de spectacles, a appelé son grand meeting annuel "Le Bal des quenelles", entre festival d'humour et université d'été politique.

L'expression "glisser une quenelle", qui s'est vite démocratisée, c'est aussi faire un bras d'honneur au pouvoir d'en haut. Au "système", aux "sionistes", au "communautarisme", mais aussi et surtout à la censure médiatique. On l'a notamment vu sur l'affiche de la campagne de l’humoriste, lorsque ce dernier s'était présenté en tête de liste en Ile de France aux européennes de 2009, sous ce nom sans équivoque : "liste antisioniste". "Dieudo", comme le surnomment ses fans, "glisse une quenelle". L'humoriste lui-même en a fait un véritable signe de ralliement, demandant à ses admirateurs de lui envoyer ces images pour les poster sur son mur Facebook et son blog ou invitant la foule à faire ce geste à la fin de ses spectacles.

On peut même gagner une quenelle d'or !

La quenelle a vite dépassé le microcosme de fans pour s'afficher dans les médias. Une façon, pour Dieudonné, de s'incruster là où il est interdit depuis sa dérive antisémite. D'après le site d'information Slate, qui a consacré une longue enquête au sujet, la quenelle s'est ainsi affichée dans des programmes tels que Secret Story, Top Chef, Pekin express, ou les matches de foot. Comme le 23 janvier 2013, quand le footballeur de Montpellier Mathieu Deplagne a marqué son premier but en pro face au FC Sochaux. Pour son petit geste de parade, le footballeur mime alors une "quenelle". Le lendemain, il fait la une de Midi Libre. En récompense, ce dernier s'est vu attribuer une "quenelle d'or" le 21 juin, remise en main propre par Dieudonné lui-même, raconte Slate. On a également pu voir des célébrités comme Tony Parker exécuter le geste aux côtés de l'humoriste.

Le pari est gagné. Avec le temps, l'expression "glisser une quenelle" s'est peu à peu répandue, parfois de façon involontaire. Comme lorsque Benjamin Castaldi, en 2010, affirme qu'un "candidat a glissé une grosse quenelle" à un autre sur le plateau de Secret Story, citant les propos d'un participant. Les fans de l'humoriste exultent devant l'ironie de la situation : la principale chaîne vient de rendre un hommage involontaire à l'humoriste le plus censuré dans les médias. Une bonne "quenelle"... 

Source : myriam Morel - En Ce Moment

Ndlr FNCV : La quenelle, qui vient de l'allemand Knödel, est une sorte de rouleau confectionné au moyen d'une farce pochée à base de poisson, de viande ou de volaille.


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 15 septembre 2013

L'esprit de compétition finlandais ;-)

~ Avertissement ~
Dégagement numérique : Dans les armées, quand les soldats ont été soumis à des conditions rudes et dangereuses, notamment lors des conflits armés, il est bon pour leur équilibre de leur permettre de temps à autre, de se défouler et d'évacuer le stress au moyen de sorties joyeuses entre camarades, que l'on appelle dans le jargon, des "dégagements".                                                                

Fidèle à cette tradition, la FNCV vous offre périodiquement un petit "dégagement numérique" et vous invite à vous exprimer librement sur des sujets moins sérieux que ceux qui constituent le quotidien des militaires ;-) 

                                                               *******

Compétitions finlandaises amusantes

Chaque année, des compétitions bizarres et amusantes ont lieu en Finlande. Voici une sélection des compétitions amusantes finlandaises.

Championnat du monde de porté de femme

Chaque année au mois de juillet, a lieu le championnat du monde de porté de femme à Sonkajarvi. Les équipes viennent de partout dans le monde pour prendre part à cet événement annuel. La course a été inspirée par la légende d'un voyou local, Herkko Rosvo-Ronkainen, qui vivait dans une forêt à la fin des années 1800 et dont on dit qu'il s'emparait de la nourriture et parfois des femmes des villages de la région.

Apparemment, la femme n'a pas besoin d'être la vôtre parce que le concours est basé sur une ancienne tradition selon laquelle il n'était pas rare pour les hommes de voler les femmes des villages voisins.

L'événement du porté de femme est chargé de l'esprit de compétition et il est renommé pour son atmosphère chaleureuse et humoristique. Les championnats ont été traditionnellement dominés par les équipes d'Estonie, ce qui ne plaisait pas aux Finlandais locaux qui ont été porteurs de femme depuis des siècles.

NB : Cette année, ce sont les Finlandais Taisto Miettinen et Kristiina Haarpanen qui ont une nouvelle fois été sacrés champions du monde de porté de femme. C'est la cinquième fois de suite que ce couple remporte la compétition. Il a réalisé le meilleur temps en parcourant 253,5 mètres en seulement une minute et 22 secondes.

* * *

Le concours du glissé de mari

Après le porté de femme, voici le glissé de mari ! L'homme doit agir comme un poids mort et être tiré par sa partenaire d'un bar de fortune représentant un week-end traditionnel. Ainsi la femme traîne son homme hors du pub ;-)

* * *

Le jeté de téléphone portable

La Finlande, maison de Nokia, et donc la terre promise des téléphones cellulaires, est l'endroit évident pour organiser les Championnats du Monde de jeté de téléphone portable.

Les téléphones mobiles utilisés dans le concours sont fournis par les organisateurs. Tous les téléphones sont originaux et équipés de batteries. Comme tout le monde ne veut pas être joignable tout le temps, certains concurrents ont voulu jeter leurs propres téléphones, mais c'est contre les règles.

Et le prix du plus long jet ? On gagne un nouveau téléphone mobile !

      

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

lundi 2 septembre 2013

Etats-Unis : Clarté et concision dans la communication des marins de l'US Navy...

Les marins américains priés d’éviter le jargon et le charabia ;-)

Félin, Serval, Boa, ou encore Scorpion… Pour un militaire français, ces termes ne désignent pas uniquement des animaux mais le Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés, le Système Embarqué de Reconnaissance Vecteur Aérien Léger, la Bulle Opérationnelle Aéro-terrestre et la Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation, programme qui prévoit le remplacement du VAB par le VBMR et l’AMX-10RC par l’EBRC… Et l’on passe sur d’autres acronymes (PN, PNN, PESO, OPEX, OPINT, MDR, GCP, FAS, Fost, EVASAN, RIMa, etc…) tant la liste paraît interminable.

Et encore, il n’est pas encore question de l’argot militaire, aussi riche qu’il peut être parfois fleuri, quand l’on parle de sous-bite, de lieute, de grailler, de psychoter, de cabot, d’asmater, de bulles, de bastos, de rasquette, de crapahuter dans la verte, de colon, d’Hernu Cross, de serpatte, de paquo, de biffin, de juteux, etc… De quoi réécrire la fable du Petit chaperon rouge. “J’ai l’honneur de vous rendre compte de l’existence d’une jeune PMF rurale qui a reçu en dotation une parka rouge. A l’issue, on l’appelait PCR (Petit Chaperon Rouge). Le jour J, son supérieur parental lui fit percevoir une RCIR, avec le pain de combat qui va bien”.

Bref, pour un pékin, pardon, un civil, peu au fait de la chose militaire, tout cela peut paraître bien hermétique. Une seconde langue en somme. Et ce qui vaut pour les forces françaises l’est aussi pour d’autres armées. Comme l’US Navy, par exemple. Au point que le contre-amiral John Kirby, le patron de la communication de la marine américaine, vient de diffuser une note invitant les marins à éviter le charabia et de limiter l’usage des acronymes, des adjectifs et des adverbes.

“L’amiral Jim Stavridis a dit que tous les officiers devraient apprendre une seconde langue. Je pense qu’il a raison et cette seconde langue devrait être l’anglais”, a-t-il écrit.  Non sans humour, il a donné plusieurs exemples qui ne manquent pas de sel (normal pour un mataf…). “Nous avons affirmé que nous répondions au besoin opérationnel d’une présence de 1,0 porte-avions dans la CENTCOM AOR” pour dire que l’US Navy avait décidé de réduire le nombre de porte-avions dans la zone d’opérations de l’US Centcom, le commandement militaire américain pour le Moyen Orient et l’Asie centrale.

“Une fois, j’ai entendu dire quelqu’un, qu’il était inquiet ‘d’une provocation cinétique’ dans la péninsule coréenne. Je suis sûr qu’il devait craindre une attaque”, a ajouté le contre-amiral Kirby. “Le monde n’est pas un lieu dangereux. C’est un environnement international dynamique et complexe” pour un militaire américain, s’est-il encore moqué. “Pourquoi ne pouvons-nous pas parler de problèmes ? Quand ce mot est-il devenu impropre ? Tout le monde a des problèmes (…) mais nous, militaires, ne faisons face qu’à des défis”, a-t-il ironisé.

Aussi, pour le contre-amiral Kirby, qui se met aussi dans le lot, ce phénomène s’explique par le fait qu’il est “plus facile de rendre les choses plus compliquées que d’être clair et concis.” Et d’ajouter : “Nous ne pouvons plus nous permettre de parler pour ne rien dire. Chaque mot doit compter. Chaque mot doit travailler aussi dur que nous le faisons. Avec des ressources en déclin et l’écart grandissant entre l’armée et le peuple américain, nous devons au moins essayer de communiquer mieux et plus clairement”, a-t-il estimé.

Source : Zone Militaire


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 25 août 2013

Avec la Kékette de Normandie, participons au Redressement Productif !

Deux amis normands ont imaginé cette bière brassée en Belgique.

Tout est parti d'une blague entre copains. Pierre et Ross, deux amis "trentenaires" normands, ont créé leur bière blonde lors d’une soirée, rapporte Ouest-France (lundi 12 août 2013).

«L’idée de Kékette, elle est partie d’un délire pendant une virée en Belgique», racontent Pierre, imprimeur à Lisieux et Ross, gérant de bar à Caen.

Bientôt, des soirées Kékette à Paris?

Les deux jeunes se sont depuis, lancés dans un vrai plan com’ pour développer leur Kékette, brassée en Belgique. A base de stickers, cartes postales vintage, badges, page Facebook, ils ne lésinent pas sur les moyens.

Vendue en Normandie, mais également en Bretagne, autour de Rennes, les deux compères espèrent faire adopter leur production aux Parisiens. La capitale - où ils souhaitent organiser des soirées Kékette- est effet leur prochain objectif.

Selon Ouest-France, la boisson aurait «des arômes de coriandre grillée et ne serait pas trop amère ni trop sucrée». Avis aux amateurs de Kékette qui souhaiteraient goûter le produit. A noter qu’une version de Noël devrait également sortir à la fin de l'année.

Source : D'après Ouest France

NDLR FNCV : Montebourg, Kronenbourg ou Kekette: il faut choisir. Soyons à la pointe du Redressement Productif...


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 21 juillet 2013

Administration : Système D à la française, face à l'obscurantisme ;-)

Un bel exemple de réponse imaginative et humoristique face à l'obscurantisme des services administratifs.

Quand les autorités bloquent sans raison un dossier de permis de construire, ou encore, une déclaration de travaux exemptés de permis de construire, voilà une solution administrativement possible, dans le doux pays de France.

Une Mairie refusait d'autoriser cet exploitant à construire, dans son pré, un auvent dont il avait besoin pour ses chevaux.

L'exploitant a réagi en mettant à la place une table et deux chaises dans le pré. Mais cette table et ces chaises sont faites pour des géants.La table mesure 3 mètres de haut, le siège des chaises est à 2 mètres, et le pot de fleurs posé dessus mesure près d'un mètre cinquante. Ainsi, les meubles constituent un excellent abri pour les chevaux.

Étant donné qu'aucune loi ne limite la taille du mobilier de jardin, tout est légal et aucun permis n'est nécessaire...
 
NB : Les chevaux ne sont pas des poneys, mais des chevaux de taille normale...

Source : Christian

Ndlr : Même si cette info s’avérait un fake, entre autres publié sur Twitter ; néanmoins elle reflète bien le côté (souvent) tâtillon de l'administration française et en réaction le génie débrouillard de nous autres... les administrés ;-)


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

dimanche 20 janvier 2013

France - Médecine : La PMA , procréation médicalement assistée...

Afin de nous distraire un peu des évènements tragiques survenus à In Amenas en Algérie et des péripéties guerrières qui se déroulent actuellement au Mali, nous vous proposons aujourd'hui un sujet plus sociétal, bien de notre époque en mal de révolution...

La PMA c'est quoi ?

La procréation médicalement assistée.

La procréation médicalement assistée (PMA), également appelée assistance médicale à la procréation (AMP) et procréation assistée médicalement (PAM), est, selon la définition de Wikipedia, un ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation afin de permettre à des couples infertiles d'avoir un enfant.

Bien que la confusion soit courante, la PMA ne se réduit pas à la fécondation in vitro (FIV, ou FIVETE pour « fécondation in vitro et transfert d'embryon »), qui n'en est qu'une des méthodes. Le clonage humain n'est juridiquement pas considéré comme faisant partie des techniques de PMA.

Ce mode de fécondation fait appel à des techniques de pointe...

Selon le site Alwaysdata.net, c'est en 1884 que Pancoast a réalisé aux États Unis la première insémination avec sperme de donneur.

En 1959 naît le premier être vivant, un lapin, suite à la fécondation In vitro. Cette naissance est due à la médecine française.

19 ans plus tard, en 1978, naît le premier être humain au monde grâce à la fécondation In vitro. Il s'agit d'une anglaise, Louise Brown. Depuis ce succès, tous les bébés naissant grâce à cette méthode de procréation sont appelés bébés éprouvettes. La première naissance en France fut celle d'Amandine, le 24 février 1982 à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart. La fécondation in vitro fut réalisée par le biologiste Jacques Testart, le suivi de la grossesse et la naissance par le gynécologue obstétricien René Frydman.

En 1983 est créé le Comité Consultatif National d'Ethique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) par François Mitterrand. Sa vocation est de suggérer des orientations visant à éclairer les professionnels de santé mais aussi les juristes dans l'élaboration des lois futures. Il est composé de 33 membres pour la plupart médecins ou chercheurs mais également juristes, philosophes ou théologiens.

En 1990, chiffre record: 2 500 enfants sur 800 000 naissances sont nés par fécondation In vitro.

En 1994, les premières lois sur la Bioéthique sont adoptées par les citoyens français. Elles précisent dans quel cas les couples français sont autorisés à avoir recours à des méthodes de PMA. De plus, elles fixent les conditions du don, de l'utilisation et de la conservation des éléments du corps humain. Elles définissent également les droits et les devoirs des médecins à appliquer ces méthodes.

Ces lois seront modifiées en 2004. Il faut, être désormais 2 personnes pour avoir recours aux PMA ou bien être en âge de procréer (NB: en France, avec les nouvelles lois, il ne s'agit plus d'un père et d'une mère, mais d'un parent 1 et d'un parent 2).

En 1997 suivant la même logique le Conseil de l'Europe adopte la convention d'Oviedo pour la protection des droits de l'Homme et de la dignité de l'être humain à l'égard de l'application de la biologie et de la médecine. La fabrication d'embryons à des fins de recherche est interdite. La France a signé cette convention mais ne l'a pas ratifiée.

Cette affaire va-t-elle capoter ? Les (d)ébats resteront-ils stériles ? Peut-on espérer une ouverture, une avancée, un recul, suivis d' un jaillissement d'idées ? 

Autant de questions qui restent en suspens...

Illustration : Luttons ensemble contre la dénatalité, par la recherche et l'application des techniques de pointe... Dessin de Philippe GELUCK, paru dans le magazine VSD  ;-)

 Source : PC-FNCV

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

lundi 31 décembre 2012

Economie : Explication de la crise, pour les Nuls

Comment en est-on arrivé là ?

Bougez pas, j' vas tout vous expliquer...

Prenons le cas de Marcel. Le Marcel est propriétaire d'un bistrot. Il réalise un beau jour que tous ses clients sont des alcolos qui n'ont pas le temps de bosser et ne peuvent donc plus fréquenter assidûment son comptoir, car ils ont dilapidé leur RSA dès le 10 du mois.
 
Il imagine alors un plan marketing génial : "Picole aujourd'hui, paie plus tard".
 
Il tient rigoureusement à jour son ardoise de crédits, ce qui équivaut à consentir un prêt à ses clients. Chiffre d'affaire et bénéfice explosent et son bistrot devient vite, sur papier, le plus rentable de la capitale. Les brasseurs et grossistes se frottent les mains, et allongent bien volontiers les délais de paiement.
 
Les clients de Marcel s'endettant chaque jour davantage, acceptent sans rechigner des augmentations régulières du prix du godet, gonflant ainsi (toujours sur papier) les marges du bistrot.
 
Le jeune et dynamique représentant de la banque de Marcel, se rendant compte que ce tas de créances constitue en fait des contrats à terme et donc un actif, propose des crédits à Marcel avec les créances-clients en garantie. Sa trouvaille géniale vaut au banquier visionnaire un plantureux bonus.
 
Au siège de la banque, un trader imagine alors un moyen pour se faire de belles commissions: il convertit les dettes en PICOLOBLIGATIONS. Les Picolobligations sont alors "titrisées" (converties en paquets de titres négociables) afin d'être vendues sur le marché à terme.

Confiants à l'égard de leur banquier et avides de hauts rendements, les clients ne captent pas que ces titres qui leur sont fourgués comme "obligations AA", ne sont en fait que les créances bidons d'alcolos feignasses.
 
Les Picolobligations deviennent la star des marchés, on se les arrache et leur valeur crève tous les plafonds. Mais un beau matin, un "risk manager" oublié dans les caves de la
banque se réveille et signale qu'il est temps de demander à Marcel que ses clients règlent leur ardoise.
 
Marcel essaie, mais ses clients ne bossant pas et n'ayant pas d'oseille, ... bernique !
La banque exige alors le remboursement du crédit et le bistrot fait logiquement faillite, vire ses employés entrainant la faillite de ses fournisseurs de bibine qui, à leur tour, virent également leurs employés.
 
Le cours des Picolobligations chute brutalement de 90%.
 
La dépréciation de cet actif vaporise les actifs et donc les liquidités de la banque. Problemos : sa banqueroute ruinerait trop d'électeurs ("too big to fail" qu'on dit)
 
La banque est donc renflouée par l'Etat.
 
Ce renflouement est financé par de nouvelles taxes prélevées sur les éconocroques des employés, des classes moyennes et de tout un tas de gens qui bossent, ne picolent pas, et n'ont jamais mis les pieds dans le bistrot du Marcel...

Compris ? Pas compris? Tu trouves ça dégueu ?
C'est pareil : continue de bosser !   

Source : Alain

Bon réveillon à tous...

Alors nous, on attaque tout de suite, pour soutenir nos Picobligations !
Nous ne subirons, pas une fois de plus, crise et récession en 2013 !
Bon réveillon à tous... Mais avec modération tout de même ;-)


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *

- page 2 de 3 -