C’est le général Hervé Renaud qui a eu ce rare honneur de décorer de la médaille militaire un élève gendarme.

Il est probablement  l’un des plus jeunes médaillés militaires de France et l’un des très rares élèves gendarmes à avoir reçu la prestigieuse médaille militaire pendant sa formation. 

En lui épinglant la décoration, le général lui a confié qu’il s’agissait de la première et probablement la dernière fois qu’il décorait un élève gendarme de la médaille militaire!  

Ce sont ses états services dans l’armée de terre qui lui ont valu cette belle médaille qui s’ajoute à  la croix de la valeur militaire avec deux citations et la médaille des blessés. 

Avant de rejoindre la Gendarmerie, Rémi Touil a été fantassin pendant 8 ans et sergent-chef à 26 ans. Originaire de Toulon, et bien que n’ayant pas de militaire dans sa famille, il a toujours été attiré par le métier des armes et avant de s’engager, a suivi deux préparations militaires, une commando et une découverte.

Issu de l’école des sous-officiers d’active de Saint Maixent (79) qu’il a intégrée en septembre 2009, il a été affecté dans l’infanterie mécanisée au 16ème Bataillon de Chasseurs stationné à Bitche en Moselle. Désigné comme chef de groupe à l’instruction, il a immédiatement suivi plusieurs formations:  chef de groupe infanterie,  chef d’engin VBCI et monitorat commando.

En d’avril à décembre 2012, il a été projeté en Afghanistan dans la province de Kapisa, d’où il a ramené une première citation avec attribution de la croix de la valeur militaire.

Après une nouvelle période de formateur des militaires du rang, il est déployé en mars 2014 au Liban comme casque bleu.  Alors qu’il est chef de patrouille, il est pris dans une embuscade avec son groupe et est blessé avec trois de ses hommes. Il est rapatrié dans un hôpital militaire en métropole et obtient la médaille des blessés de guerre et un témoignage de satisfaction.

Dès son rétablissement et sa sortie de l’hôpital, il fait connaître son envie de retourner sur un théâtre d’opérations extérieures. Il servira en République centrafricaine où il obtient une nouvelle citation avec attribution de la croix de la valeur Militaire, puis comme adjoint au chef de section dans l’opération Sentinelle, aux Emirats Arabe Unis, et enfin comme chef de section d’une préparation militaire au camp de Bitche. 

Depuis le 1er août 2018, il est – à notre connaissance- le plus jeune gendarme à arborer la médaille militaire car après avoir reçu “le beau galon de gendarme”– comme cela est l’usage de dire lors des cérémonies- lors du baptême de sa promo, il a rejoint son affectation dans une brigade de Corse.

Source : L'Essor de la Gendarmerie

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *