Crash de 2 hélicoptères de l' EALAT dans le Var !

09h40 - 02/02/2018 - Tweet de la préfecture du Var :

« Deux hélicoptères de l’Ecole de l’aviation légère de l’Armée de terre (EALAT) du Cannet des Maures se sont écrasés sur le secteur de Cabasse/Carcès faisant plusieurs victimes »

Au moins cinq personnes sont mortes dans les crashs de deux hélicoptères école de l'armée de terre de type Gazelle entre Carcès et Cabasse dans le Var un peu avant 9 heures ce matin.

Les secours, pompiers et militaires sont sur place. Les causes du drame, qui a eu lieu aux environs du lac de Carcès (Var 83) non loin d'une station d'épuration Véolia,  ne sont pas connues à cette heure.
Un hélicoptère de recherche de la gendarmerie et 2 Dragons de la Sécurité Civile sont sur place près du lac de Carcés. Les recherches ont pour objectif de retrouver la 6e personne qui était à bord de l'un des deux appareils.

On ignore encore les circonstances précises du drame.
Complément d'information à venir...

Source : PC


13h37 - 02/02/2018

« Les hélicoptères se sont percutés... »

Deux hélicoptères de l'armée se sont écrasés, vendredi 2 février au matin, près du lac de Carcès (Var), à une dizaine de kilomètres de Brignoles. Au moins cinq personnes sont mortes dans l'accident, a appris franceinfo. "Les hélicoptères se sont percutés, il y avait trois personnels dans l'un et deux dans l'autre, tous sont morts", a détaillé une source de la compagnie de gendarmerie de Brignoles à l'AFP. La ministre des Armées, Florence Parly, sera sur place en début d'après-midi. Suivez la situation en direct.

  Les causes de l'accident sont inconnues. "Le premier appareil s'est écrasé sur une route départementale et l'autre dans une zone boisée", a expliqué Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, sur France Bleu Provence. "Un hélicoptère est complètement disloqué. Le deuxième a brûlé", a détaillé le préfet ajoutant qu'à l'intérieur, se trouvaient "des moniteurs et des stagiaires". Pour l'instant, les causes de l’accident ne sont "pas identifiables", a précisé Jean-Luc Videlaine.

Emmanuel Macron adresse ses condoléances. Dans un communiqué, Emmanuel Macron a exprimé son "profond respect pour l’engagement de ces officiers qui s’entrainaient afin de se préparer à leurs futures missions." Le chef de l'Etat a adressé ses "très sincères condoléances aux familles et aux proches de ces militaires ainsi qu'à leurs camarades. Il les assure de la pleine solidarité de la Nation en ces douloureuses circonstances."

Des hélicoptères d'une école d'aviation militaire. Les hélicoptères militaires impliqués dans l'accident sont deux appareils de l'Ecole de l'aviation légère de l'Armée de terre (Ealat) du Cannet-des-Maures, a précisé la préfecture du Var dans un communiqué.

Source : Franceinfo.fr


CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.


* * *