" Un acte terroriste au nom de l'organisation Etat islamique "

Le chauffeur a fauché des cyclistes mardi dans le sud de l'île de Manhattan, faisant huit morts et au moins 11 blessés dans un acte qualifié de terroriste par les autorités.

Après l'attaque de Manhattan, Trump ordonne le renforcement du contrôle des étrangers

C'est la première fois depuis le 11 septembre 2001 qu'un attentat fait des morts à New York. Un homme, au volant de son véhicule, a fauché des cyclistes dans le sud de l'île de Manhattan, mardi 31 octobre. Le dernier bilan fait état de huit morts et d'une douzaine de blessés. Franceinfo fait le point sur ce que l'on sait de cette attaque qualifiée "d'acte de terrorisme" par le maire de New York, Bill de Blasio.

Que s'est-il passé ?

Les faits se sont déroulés vers 15h15 (20h15 à Paris) sur la grande artère de West Houston Street, où se pressaient beaucoup de passants en cette journée ensoleillée et où beaucoup s'apprêtaient à fêter Halloween. La camionnette, qui avait été louée auprès du loueur Home Depot, a d'abord emprunté la piste cyclable sur près d'un kilomètre, renversant plusieurs cyclistes, avant d'entrer dans un bus de ramassage scolaire et d'être obligée de s'arrêter, a expliqué le chef de la police, James O'Neill.

Le chauffeur est alors sorti de son véhicule de location, armé d'un fusil à air comprimé et d'un fusil de paint-ball. C'est à ce moment-là que les policiers lui ont tiré dessus et l'ont appréhendé. L'homme a été touché à l'abdomen et a dû être hospitalisé, sans qu'on sache la gravité de son état.

Qui sont les victimes ?

Au total, huit passants ont été tués par le conducteur du véhicule, et selon les pompiers, 11 personnes ont été blessées et hospitalisées, dans un état "grave" mais sans que le pronostic vital soit engagé. Cinq touristes argentins et une femme  belge ont été tués. Les Argentins, originaires de Rosario, "fêtaient le 30e anniversaire de la fin de leurs études", selon un communiqué officiel venant de Buenos Aires. Un sixième Argentin, membre de ce groupe, figure parmi les blessés. La femme belge tuée, originaire de Roulers, visitait New York en compagnie de sa sœur et de sa mère.

Comme le véhicule a emprunté une piste cyclable, il semble que bon nombre des victimes circulaient à vélo. De nombreuses photos et vidéos montrent des cadres de vélos tordus et écrasés. 

Que sait-on de l'auteur de cette attaque ?

Il s'agit d'un homme de 29 ans, dont l'identité n'a pas été révélée. La police l'a blessé par balle, au niveau de l'estomac, avant de l'interpeller. Selon plusieurs médias, dont le New York Post et le Daily News, l'homme aurait crié "Allah Akbar" en sortant de la camionnette. La chaîne NBC s'est procuré une vidéo filmée par un témoin, dans laquelle on aperçoit un homme tenant à la main ce qui semble être une arme.

"Sur la base des informations immédiatement disponibles, c'était un acte de terrorisme", a déclaré le maire démocrate Bill de Blasio. Une attaque qui ressemble à celles de Nice et de Barcelone.

Selon la chaîne de télévision CNN et le quotidien New York Times, les enquêteurs ont découvert une note laissée par le suspect dans laquelle il dit avoir agi au nom de l'organisation Etat islamique (EI).

Comment réagissent les autorités ?

La sécurité va être renforcée dans les villes durant les prochaines heures, ont annoncé le maire de la ville, le gouverneur et chef de la police de New York lors de leur conférence de presse. Mais pas question d'annuler le défilé d'Halloween dont l'arrivée est prévue à moins deux kilomètres du lieu de l'attaque. Le correspondant à New York de BFMTV précise sur Twitter que la sécurité autour du marathon de New York, qui aura lieu le 5 novembre, sera également renforcée.

Source : FranceTVinfo.fr

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *