Londres : plusieurs blessés lors d’un acte « terroriste » dans le métro

L’incident s’est produit à la station de métro de Parsons Green, dans le sud-ouest de la capitale britannique. Le gouvernement a convoqué une réunion d’urgence.
Plusieurs personnes ont été blessées vendredi 15 septembre à l’heure de pointe dans une station du métro londonien à la suite d’une explosion dans une rame qui a brûlé plusieurs personnes au visage.

L’attentat – le cinquième en six mois à Londres – s’est produit vers 8 h 20 (9 h 20, heure de Paris) dans la station de Parsons Green, située dans un quartier aisé du sud-ouest de la capitale britannique.

Un acte « terroriste »

L’acte a été qualifié de « terroriste » par Neil Basu, un responsable de l’anti-terrorisme. Lors d’une conférence de presse, le porte-parole de la police britannique Mark Rowley, a annoncé que l’attentat avait été commis avec un engin explosif artisanal. Des flammes avaient été aperçues par plusieurs témoins dans la rame de métro.

« J’étais dans l’avant-dernier wagon. J’ai entendu une sorte de détonation. J’ai levé les yeux et vu des flammes dans tout le wagon », a déclaré à l’agence Reuters un homme qui affirme avoir été présent dans la rame.

Dans la matinée, les environs de la station étaient bouclés par la police, qui a dressé un cordon de sécurité et posté des hommes équipés de fusils d’assaut. Les services d’ambulance et les pompiers se trouvaient également sur place, avec du personnel entraîné à intervenir dans des conditions dangereuses. Les autorités conseillent aux Londoniens d’éviter la zone.

Dix-huit personnes hospitalisées

« Plusieurs personnes ont été blessées », a déclaré la police dans un communiqué, et dix-huit sont hospitalisées, selon les secours. Plusieurs personnes souffrent de brûlures, selon une journaliste de la BBC sur place.

La première ministre britannique, Theresa May, qui présidera une réunion d’urgence de son cabinet dans l’après-midi, a réagi dans un communiqué :

« Je pense à ceux qui sont blessés à Parsons Green et aux secours qui, une fois de plus, réagissent rapidement et courageusement à un incident terroriste présumé. »

Peu après l’attentat, le maire de Londres Sadiq Khan a condamné les « individus ignobles qui tentent d’utiliser le terrorisme pour nous toucher et détruire notre mode de vie ». « Mais nous nous laisserons jamais ni intimider ni battre par le terrorisme », a-t-il assuré.

Source : LeMonde.fr

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

Ndlr : En france, un militaire de Sentinelle a été attaqué ce vendredi vers 6h30 à Paris, par un homme armé d'un couteau. Selon une source policière, l'homme serait un «marginal» et n'est a priori pas fiché. Une perquisition est en cours à son domicile, dans les Hauts-de-Seine. Il n'y aurait pas de blessé à déplorer.

* * *