Le général Michael Flynn, futur conseiller à la sécurité de Trump: « un dingue...». Entré dans l’US Army en 1981, l’homme est bien connu des militaires français

La nomination du général Michael Flynn au poste de conseiller à la sécurité nationale (NSC) de Donald Trump suscite quelques réserves dans les milieux militaires français. « C’est un dingue », tranche un officier général qui l’a côtoyé ces dernières années. « Il a fait toute sa carrière dans le renseignement et en a développé une vision complotiste », ajoute-t-il.

Cette opinion est également partagée dans les milieux américains. Un bon connaisseur de cet univers nous explique que cette nomination est « une catastrophe ». « Flynn est excellent au niveau tactique et opératif, mais manque totalement de jugement au niveau stratégique » (« theater-stategic and grand-strategic levels »).

Michael Flynn, 58 ans, appartient à la catégorie des militaires « chimiquement purs » dont le sens politique n’est sans doute pas la qualité première. Michael Flynn est entré dans l’US Army en 1981 et a effectivement mené toute sa carrière dans la spécialité du renseignement. Il a notamment servi à la 82e Airborne et au JSOC (Joint Special Operations Command) avant de prendre la tête de la DIA, l’agence du renseignement militaire. Il a participé aux opérations à la Grenade, en Haïti et surtout en Irak et en Afghanistan.

Flynn a quitté le service actif en 2014. Longtemps démocrate, il a rejoint l’équipe Trump au cours de la dernière campagne.

Source : Secret Défense

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *