Des coups de feu ont été tirés dans le centre commercial Munich Olympia, situé près du stade olympique de Munich ce vendredi vers 18 heures. Le bilan de cette attaque, un temps flou, serait finalement d'au moins trois (ndlr: près de 10 morts à 23h) morts, selon une déclaration du ministère de l'Intérieur bavarois. Il y aurait également plusieurs blessés. Le contexte et le mobile de cette attaque sont pour l'instant inconnus.

Sur Facebook, la police de Munich a annoncé que "des témoins ont fait état de trois individus armés". Dans plusieurs messages postés sur Twitter, elle indique que "les suspects sont toujours en fuite" et qu'une possible attaque est cours dans le centre de Munich. "La situation n'est pas claire", estime la police, qui appelle la population à éviter les lieux publics et le métro et à rester chez soi.

    The suspects are still on the run. Please avoid public places. #munich #oez #gunfire
    — Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016

    Unconfirmed reports of more violence and possible #gunfire in the City Center. Situation is unclear. Please avoid public Areas. #munich #oez
    — Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016

La gare centrale de Munich a été évacuée. Les transports en commun de la ville ont été suspendus.

Un lieu familial

La correspondante de BFMTV en Allemagne, Adeline Percept, a indiqué que les tirs ont peut-être démarré dans un restaurant. Un homme, considéré comme tireur, aurait été vu en train de quitter les lieux en prenant la fuite.

L'intervention de la police est toujours en cours. Sur place, des véhicules de police ont été déployés en nombre, accompagnés de plusieurs hélicoptères. Un vaste secteur autour du centre commercial a été bouclé.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos et photos circulent où l'on voit des gens courir pour quitter les lieux.

L'Olympia park est un centre commercial qui comporte également des attractions pour les enfants. C'est donc un lieu familial de Munich, a indiqué Adeline Percept.

Ces tirs interviennent quatre jours après une attaque à la hache et au couteau dans un train dans cette même région de Bavière. L'auteur était un réfugié afghan de 17 ans, abattu par la police. Daesh a revendiqué l'attaque et un drapeau de l'organisation terroriste a été retrouvé au domicile de l'agresseur. Mais l'enquête est toujours en cours et aucune connexion entre le mineur et Daesh n'a encore été établie.

Source : BFMTV.COM

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *