Daman : Visite du général de corps d’armée Hervé Wattecamps à l’EMNPBAFI

Le 1er janvier 2016, le général de corps d’armée Hervé Wattecamps, directeur des ressources humaines de l’armée de Terre, s’est rendu sur la base militaire de Shama, au Sud-Liban. Il y a rencontré les soldats de la 27e Brigade d’infanterie de montagne (BIM) déployés au sein de la Force intérimaire des Nations Unies (FINUL) pour armer l’Etat-major non-permanent de la brigade alpine franco-italienne (EMNPBAFI).

Accompagné d’une délégation onusienne, le général Wattecamps a été accueilli par le général de brigade italien, Franco Federici, commandant l’ensemble des contingents déployés dans le secteur Ouest de la FINUL. Les deux généraux se sont entretenus sur la coopération militaire entre la France et l’Italie et sur la création de l’EMNPBAFI, projet initié entre 2010 et 2012 par le général Wattecamps lui-même alors qu’il commandait la 27e BIM. Celui-ci a souligné l’importance de cet engagement bilatéral et la nécessité de maintenir un lien solide entre les deux brigades transalpines.

La visite s’est poursuivie par la rencontre des casques bleus français armant l’EMNPBAFI. Afin de rendre hommage à leur ancien commandant de brigade, le détachement a entonné les «Allobroges», hymne symbolique des troupes de montagnes. Puis, le général Wattecamps leur a adressé ses meilleurs vœux pour l’année 2016 tout en exprimant sa satisfaction quant à la réalisation de ce premier partenariat militaire franco-italien au profit d’une opération multinationale.

La veille, le 31 décembre 2015, le général Wattercamps avait passé la soirée de la Saint Sylvestre avec les casques bleus français de l’opération Daman. Accueilli par le colonel Rodolphe Hardy, commandant de l’opération Daman et chef de corps de la Force Comander Reserve (FCR) de la FINUL et par le général Michel Grintchenko, chef d’état-major de la FINUL, il a pu rencontrer et échanger avec les soldats français déployés depuis trois mois à Dayr Kifa.

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence dans le cadre de l’opération Daman. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action, dans le cadre de la résolution 1701. Le volet naval de cette mission comporte en permanence plusieurs frégates déployées en force constituée (la Task Force 448). Leur mission : surveiller les approches maritimes du Liban et empêcher l’introduction d’armes par la mer.

Source : Defense.gouv.fr


CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *