"Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France"

C'est un hommage qui, en ce terrible week-end, a résonné fort dans le cœur des Parisiens et des Français. Vendredi, quelques heures seulement après les attentats perpétrés dans les rues de la capitale et au Bataclan, un Américain anonyme a laissé sous un article du New York Times  un émouvant commentaire qui sonne comme une déclaration d'amour à l'art de vivre à la française. Quelques heures après les attentats, sans pathos, mais avec quelques jolis clichés, "Blackpoodles" (caniches noirs, en anglais) a résumé en quelques lignes ce qui fait le sel de la vie parisienne : l'amour, la liberté, l'insouciance. Tout ce qui "incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent". #‎ParisNovember13

D'abord présenté à tort comme l'extrait d'un article paru sur le New York Times, le message de Blackpoodles a été retrouvé par Slate , qui l'a aussitôt traduit en français. Il a depuis été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

En voici la traduction :

"La France incarne tout ce que les fanatiques religieux haïssent : la jouissance de la vie ici, sur terre, d'une multitude de manières : une tasse de café qui sent bon, accompagnée d'un croissant, un matin ; de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue ; l'odeur du pain chaud ; une bouteille de vin partagée avec des amis, quelques gouttes de parfum, des enfants jouant au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, de ne pas s'inquiéter des calories, de flirter et de fumer, de faire l'amour hors mariage, de prendre des vacances, de lire n'importe quel livre, d'aller à l'école gratuitement, de jouer, de rire, de débattre, de se moquer des prélats comme des hommes et des femmes politiques, de remettre les angoisses à plus tard : après la mort.

Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France.

Paris, on t'aime. Nous pleurons pour toi. Tu es en deuil ce soir, et nous le sommes avec toi. Nous savons que tu riras à nouveau, et chanteras à nouveau, que tu feras l'amour, et que tu guériras, parce qu'aimer la vie fait partie de ce que tu es. Les forces du mal vont reculer. Elles vont perdre.

Elle perdent toujours."

Source : Slate.fr

Ndlr : Le logo "Peace for Paris", contrairement aux premières informations qui l'attribuaient à l'artiste Banksy, est une création originale du graphiste Jean Julien, un Français originaire de Nantes, âgé de 32 ans et installé à Londres. Ce dessin, qu'il a posté sur Instagram samedi 14 novembre à midi, a été partagé, repris par divers sites et vu des millions de fois.
Hommage aux victimes de l'abject terrorisme islamiste qui à frappé la France. C'était il y a un mois déjà !

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *