Une bombe visant un bus de la sécurité présidentielle, transportant des forces de l'ordre, a explosé à Tunis. Plus d'une dizaine de morts sont à déplorer, selon un premier bilan.

Un témoin décrit la scène
«Quelqu'un a lancé une bombe au passage d'un bus de ramassage de la garde présidentielle qui fait quotidiennement le trajet entre Carthage et Tunis, rapportent des témoignages présents sur place. Il ne s'agit pas d'un kamikaze. Tout le bus a été détruit, il y a beaucoup de victimes», ajoute le témoin. «L'explosion a eu lieu dans une rue perpendiculaire à l'avenue Mahamed V au bout de l'avenue Bourguiba. Deux symboles étaient clairement visés : l'explosion a eu lieu devant l'ancien siège de la RCD déchu, (parti de Ben Ali, ndlr) et face au ministère de l'intérieur», ajoute le témoin.
«L'attentat s'est produit à quelques heures de l'intervention télévisée du président Beji Caïd Essebsi sur la chaîne publique Wataniya 1. Ce dernier a prévu d'avancer son intervention et il devrait proclamer l'état d'urgence, il venait de le suspendre».

Troisième attaque en Tunisie en un an
La Tunisie avait déjà été la cible de deux attaques particulièrement meurtrières cette année, qui avaient visé le secteur touristique, l'un des piliers de l'économie nationale. Un tireur a abattu 38 étrangers sur une plage et dans un hôtel en juin à Sousse, et en mars dernier, plusieurs individus ont tué 21 touristes au musée national du Bardo, à Tunis.

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) avait revendiqué ces deux attaques.

L'avenue Mohamed V visée
Les sources proches de la sécurité et de la présidence qui ont confirmé l'explosion ont dit ignorer à ce stade si une bombe en était à l'origine ou si un projectile a été tiré en direction du bus, sur l'avenue Mohamed V. Des ambulances ont afflué sur les lieux et les forces de sécurité ont rapidement bouclé le secteur.

Source : LeFigaro.fr

#‎VendrediNoirParis‬  |  #‎Vendredi13Paris‬  |  #‎ParisNovember13  |  

* * *

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *