Deux ou trois hommes seraient retranchés dans appartement. Un hélico éclaire toits d'immeuble à saint Denis
L'organisateur présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, serait la cible de l'assaut du RAID.

Fusillade à Saint-Denis : le commanditaire des attentats visé

La police antiterroriste a donné l’assaut d’un appartement de Saint-Denis dans lequel des hommes se sont retranchés. Les premiers coups de feu ont été entendus vers 4h30 et l’opération est toujours en cours.


Cinq jours après les attentats qui ont ensanglanté Paris et Saint-Denis, une opération de police a été lancée ce mercredi matin à Saint-Denis. La sous-direction antiterroriste de la police judiciaire est intervenue tôt en début de matinée, assistée des forces policières d’intervention du Raid. L'organisateur présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, serait la cible de l'assaut à Saint-Denis.


En direct

  • 9h50 - L'assaut du RAID a permit d'interpeller 5 personnes, qui sont placés en garde à vue. Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire des attentats de #‎ParisNovember13  semble-t-il ne figure pas parmi les interpelés.
  • 8h40 - Les opérations du RAID sont toujours en cours. Forte détonation, une femme kamikaze a semble-t-il fait exploser sa ceinture d'explosifs.
  • 7h30 - Nouvelles explosions. Entre 5 et 6 explosions ou fortes détonations ont été entendue par les témoins sur place. après une trentaine de minute d'accalmie des tirs.
  • 7h25 - Ecoles et collèges fermés ce mercredi. La préfectue annonce que du fait de cette opération, les écoles et collèges du centre-ville de Saint-Denis resteront fermés ce mercredi.
  • 7h18 - Renforts militaires. Plusieurs douzaines de militaires et au moins trois camions transports de troupes seraient sur place.


    Three trucks carrying soldiers arrive at scene of police operation at Saint Denis #ParisAttacks pic.twitter.com/1rJHeC1ZFO
    — Barbara Miller (@abcbarbm) November 18, 2015

  • 7h15 - Abdelhamid Abaaoud était bien la cible de l'assaut en cours. Le parquet antiterroriste a confirmé à France 2 qu'Abdelhamid Abaaoud était bien la cible de l'assaut de Saint-Denis. Mais cette confirmation ne signifie pas cependant que le jihadiste belge se trouve bien dans l'appartement visé par le Raid.
  • 7h10 - Au moins un mort. Une personne aurait été tuée dans l'appartement visé par l'assaut policier, a-t-on appris de source proche de l'enquête. L'identité de cette victime n'a pas été précisée. Des policiers ont été blessés durant l'assaut destiné à arrêter en particulier Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats
  • 6h50- Une détonation. "Une nouvelle détonation aurait été entendue selon France Info
  • 6h47 L'assaut continue. Les hommes seraient toujours retranchés dans l'appartement et les riverains ont été évacués et mis à l'abri dans l'Hôtel de ville.
  • 6h30 - Deux hommes auraient été tués. Selon des informations du "Monde" qui cite une source policière, deux hommes auraient été tués dans l'assaut.
  • 04h30 - Fusillade à Saint-Denis. Des échanges de tirs nourris ont éclaté ce matin dans le centre de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où le Raid, l’unité d’élite de la police nationale, intervient dans le cadre de l’enquête sur les attentats. Plusieurs suspects sont retranchés dans un appartement de la rue de la République. Des policiers ont été blessés et le maire adjoint de la ville, interrogé sur iTELE, a conseillé aux habitants de rester chez eux.


    apparently masked French police on the scene in Saint Denis area, Paris pic.twitter.com/JLzlmt0UT0
    — Khalid Khan™ (@khalidkhan787) November 18, 2015

Source : LePoint.fr

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *