Florent Groberg natif de Poissy, et capitaine des Rangers de l'US Army, va recevoir la Medal of Honor du président Obama

Qui aurait pu dire qu’un gamin né en mai 1983 à Poissy, en banlieue parisienne, allait devenir capitaine de l’US Army et recevoir, des mains du président Obama, la Medal of Honor, la plus haute distinction américaine qui récompense, depuis 1863, des actes d’héroïsme allant au-delà du devoir? En tout cas, tel est le destin de Florent Groberg.

La famille – française – de ce jeune homme a quitté la France pour les États-Unis après avoir vécu pendant un temps en Espagne. C’est à l’âge de 18 ans, en février 2001, que Florent Groberg obtient la nationalité américaine.

À l’issue d’études universitaires dans les domaines de la criminologie et de la justice pénale, Florent Groberg décide de s’engager au sein de l’US Army. Après avoir suivi le cours des aspirants officiers, à Fort-Benning, et s’être spécialisé dans le combat d’infanterie, il connaît son premier déploiement en Afghanistan, précisément dans la province de Kunar, en qualité de chef de peloton, en décembre 2009.

Moins de trois ans plus tard, il retrouve à nouveau le théâtre afghan avec la Task Force Mountain Warrior. Sa vie bascule le 8 août 2012, à Asadabad. Chargé d’assurer la protection d’une « choura » (assemblée de responsables locaux), il s’est illustré en faisait barrage à un insurgé sur le point de commettre un attentat suicide.

S’il n’a pas pu empêcher ce dernier d’actionner les explosifs qu’il portait sur lui, l’action de ce capitaine d’origine française l’a suffisamment gêné pour éviter qu’il le fasse au moment qu’il souhaitait, ce qui a permis d’éviter un bilan humain beaucoup plus élevé qu’il ne l’a été.

« La seule chose à laquelle je pensais était que je devais l’éloigner de mon chef, de l’éloigner de tout le monde », a-t-il dit, dans un entretien donné à Army Times, en expliquant qu’il avait mis le kamikaze à terre. « À ce moment là, il atterrit sur le sol, je le regarde, et il explose, il explose juste devant mes pieds », a-t-il ajouté.

Gravement blessé, le capitaine Florent Groberg a désormais quitté l’armée. Il occupe maintenant un emploi civil au Pentagone. Le président Obama lui remettra officiellement la Medal of Honor le 12 novembre prochain, dans les salons de la Maison Blanche.

Source : Zone Militaire

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *