Face à la multiplication des cancers de la peau en France, le gouvernement a décidé de durcir la réglementation des cabines à bronzage artificiel, tenues pour responsables de plusieurs dizaines de décès chaque année par mélanomes

L'exécutif devrait faire paraître d'ici quelques semaines un décret pour "durcir la réglementation" en matière de cabines à UV, activité florissante en France avec un total estimé de 18 000 lits à soleil artificiel, a annoncé la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine.

Le projet de texte vise à "mieux protéger les utilisateurs en encadrant plus strictement" ces appareils, a expliqué la ministre à la présentation de la Journée nationale de prévention et dépistage des cancers de la peau qui se déroule jeudi avec des consultations gratuites.

Le nombre de cancers de la peau a été multiplié par plus de trois en France entre 1980 et 2005. Chaque année près de 10 000 nouveaux cas de mélanome de la peau sont détectés et 1 600 personnes meurent de ce cancer (chiffres Inca 2011).  

La rédaction

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *