La 13ème Demi-Brigade de Légion Etrangère (DBLE) va s'installer au camp du Larzac dès l'année 2016.  Il s'agit de la principale mesure des restructurations annoncées chaque année par le ministère de la Défense.

Pour cette unité mythique de la France libre, c'est une vraie renaissance, après son départ douloureux en 2011 de Djibouti pour Abu Dhabi. Elle n'y sera restée que cinq ans, comme composante "Terre" de l'Implantation militaire française aux Émirats arabes unis. (Cette composante Terre de l'IMFEAU sera maintenue, sous un autre nom de tradition ). Si elle avait conservé son drapeau et son nom, la 13 n'était plus que l'ombre d'elle-même, avec à peine 69 personnels permanents, hors unités tournantes.

Elle va rapidement remonter en puissance, avec 390 hommes, pour atteindre à terme un effectif de l'ordre du millier. La 13 bénéficie du boom de recrutement au sein de la Légion étrangère. La Légion aura donc rapidement un sixième régiment dans les forces, basé en métropole, aux côtés des 1er REC, 1er REG, 2ème REG, 2ème REI et 2ème REP. Sans compter le 1er RE de la maison-mère et le 4ème RE pour la formation. Et l'outre-mer, avec le 3ème REI en Guyane et le DLEM à Mayotte.

La 13 s'installera au camp du Larzac, que le CEITO (Centre d'Entraînement de l'Infanterie au Tir Opérationnel) quittera à terme. Créé en 1902 dans l'Aveyron, le camp du Larzac avait été, dans les années 1970, un des hauts-lieux de la contestation post-soixante-huitarde, quand les antimilitaristes s'opposaient à l'extension du camp. Le projet a finalement été abandonné et le camp, situé sur la bien nommée commune de La Cavalerie,  s'étend toujours sur 3000 hectares. Il n'est pas prévu de l'agrandir ou de modifier les accords avec les agriculteurs locaux, à l'occasion de l'arrivée de la 13.

 Source : Jean Dominique Merchet - Secret Defense

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *