Un prêtre troque sa soutane pour un parachute et saute à 4.000 mètres d'altitude

Prêt à tout pour sauver son abbaye. Un prêtre catholique s'est lancé ce vendredi 17 juillet dans le vide pour 2.500 mètres de chute libre dans le cadre d'une campagne de collecte de fonds pour restaurer une abbaye millénaire du Lot.
J'ai montré que mon engagement était réel et que tous ceux qui soutiennent le projet peuvent être derrière. J'ai mouillé le maillot", a déclaré peu de temps après son retour au sol l'abbé Guillaume Soury-Lavergne, 36 ans.

Le prêtre a fait le grand saut depuis un petit avion au-dessus de l'aérodrome de Cahors-Lalbenque dans l'objectif de réunir 50.000 euros dans le cadre d'un vaste projet de réfection de l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé, un joyau architectural mais partiellement en ruine, mêlant styles carolingien, roman et gothique.

"Marcilhac avec ses 200 habitants ne peut supporter les travaux de restauration", dit l'abbé évoquant un budget global de près de 2 millions d'euros.
Un saut audacieux pour un superbe orgue

Monté à 4.000 mètres, le curé, qui avait un peu pratiqué le parachutisme mais en mode automatique au service militaire, s'est lancé pour une expérience nouvelle pour lui, la chute libre avant ouverture de sa toile à 1.500 mètres du sol. L'abbé, qui avait troqué sa soutane habituelle pour un costume de clergyman et des baskets, n'a pas paniqué en montant dans l'avion ni en donnant l'impulsion.
Mais je n'ai pas réussi à trouver la poignée pour déployer le parachute", a-t-il reconnu.

C'est un des deux moniteurs du paraclub du Cahors Skydive qui soutenaient son projet et l'accompagnaient qui l'a tiré d'affaire.

L'audacieux abbé avait promis de se lancer dans le vide s'il récoltait au moins la moitié des 50.000 euros nécessaires pour installer à Marcilhac-sur-Célé un superbe orgue de 808 tuyaux datant de 1886 offert par une paroisse anglaise du Yorkshire.

Avec 26.000 euros récoltés en moins de quatre mois par le biais d'un site de financement participatif chrétien, CredoFunding.fr, il a dû s'exécuter.

Source : nouvelobs.com


CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *