À Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne, les hérissons ont eu raison d'un promoteur immobilier. La construction du projet Lamant-Coutant, qui prévoit la création de 99 logements, un parking ou des jardins partagés, a été retardée d'un mois pour empêcher la mort des bêtes, rapporte Le Parisien.

Ce sont les habitants des environs qui ont tiré la sonnette d'alarme. Peu avant les travaux, Danielle, une riveraine du quartier, remarque leur "présence probable, mais pas certaine" avant de confier "en avoir vu plusieurs fois. Ils sortent à la nuit tombée et mangent les escargots sur les trottoirs".

Les hérissons recueillis

Perturbée par le danger qui menace les hérissons très vulnérables en période d'hibernation, la femme demande secours à la Fondation assistance aux animaux. Ensemble, ils envoient le 24 avril 2014 un courrier à la mairie d'Ivry, resté "sans suite".

Alors que s'approche le début des travaux, l'Ivryenne, déterminée, saisit l'association Stéphane Lamart, spécialiste de la "défense des droits des animaux". Le 10 mars 2015, la société Infinim, à l'origine du projet immobilier, se voit rappeler que "la loi interdit la perturbation intentionnelle des hérissons dans le milieu naturel". L'entreprise répond favorablement et repousse le démarrage du gros oeuvre.

D'ici là, une opération a été lancée pour recueillir la dizaine de bêtes qui seront placées dans le Sanctuaire des hérissons de la ville.     

Source : Le Point

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *