En ce jour de rassemblement pour la Liberté et contre le terrorisme, le chef de l'Etat, François Hollande déclare...

 « Paris est aujourd'hui la capitale du monde »

Des centaines de milliers de personnes sont attendues pour le rassemblement en hommage aux victimes des attentats. La place de la Républque d'où partira le cortège est déjà noire de monde. 

Paris se mue ce dimanche en capitale du monde contre le terrorisme en accueillant une immense et très internationale manifestation d'hommage aux 17 personnes tuées cette semaine par trois jihadistes français. 

Dirigeants du monde entier, partis, syndicats, groupes religieux juifs, chrétiens, musulmans, associations, personnalités vont accompagner une foule monstre de plusieurs centaines de milliers de personnes. Tout semble ainsi réuni pour faire du 11 janvier, avec sa marche républicaine, un jour historique. 

Trois itinéraires ont été mis en place pour faire face à la foule attendue. De nombreuses stations de métro sont fermées: Temple, Bréguet Sabin, Richard Lenoir, Chemin Vert, Saint-Sébastien-Froissart, Filles du Calvaire, Charonne, Rue des Boulets, Voltaire, Saint-Ambroise, Oberkampf. 

De nombreux chefs d'Etat participeront au cortège au côté de François Hollande: Angela Merkel, Matteo Renzi, Mariano Rajoy, Jean-Claude Junker, Martin Schlutz, le couple royal de Jordanie. Fait exceptionnel également: le Premier ministre israélien Benjamin Netanyah et le président palestinien Mahmoud Abbas participeront à la marche. 

Une cinquantaine de dirigeants politiques ont répondu à l'appel au rassemblement de François Hollande ce dimanche, parmi lesquels :

  • David Cameron, chef du gouvernement britannique,
  • Angela Merkel, chancelière allemande 
  • Matteo Renzi, chef du gouvernement italien 
  • Mahmoud Abbas, président de l'autorité palestinienne 
  • Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien 
  • La reine Rania et le roi Abdallah de Jordanie 
  • Petro Porochenko, président de l'Ukraine 
  • Atifete Jahjaga, présidente du Kosovo 
  • Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali 
  • Mahamadou Issoufou, président nigérien 
  • Thomas Boni Yayi, président du Bénin...


Cette marche était au départ un hommage aux victimes de jihadistes revendiqués, à commencer par les irrévérencieux dessinateurs de Charlie Hebdo massacrés mercredi, aux policiers tués, et quatre Juifs assassinés dans une supérette casher vendredi.

Mais c'est aussi devenu progressivement un sommet à haute résonance diplomatique.

* * *

Les réseaux sociaux en fer de lance des Libertés et de la mobilisation...

Sur Facebook, les statuts sur la grande marche à venir se multiplient, tous plus émouvants les uns que les autres, comme celui de Mali, qui explique pourquoi elle va marcher cet après-midi: 

"Je vais pleurer toute la journée mais je m'en fous.Je vais peut être marcher avec des gens que je ne respecte pas mais je m'en fous. Je vais marcher parce que je refuse d'avoir peur pour mes idées.Je vais marcher parce que je suis athée et que je respecte ceux qui croient parce qu'AUCUNE RELIGION NE DIT "tue pour tes idées"Je vais marcher parce que Charlie ne me faisait pas toujours marrer mais que personne ne doit mourir pour cela." 

* * *

Concernant les enquêtes...

Un lien a été établi entre la fusillade contre un joggeur, sur la "coulée verte", mercredi soir à Fontenay-aux-Roses et Amedy Coulibaly, preneur d'otages de la porte de Vincennes. L'exploitation de la balistique a permis de faire un rapprochement entre deux des cinq douilles retrouvées à Fontenay et un pistolet automatique découvert dans le supermarché porte de Vincennes. 

Une vidéo a été postée ce matin sur Internet: on y voitun homme ressemblant fortement à Amedy Coulibaly revendiquer l'attaque de Montrouge. L'homme dit agir au nom de l'organisation terroriste Etat islamique. 

Source : Lexpress.fr / Ladepeche.fr / AFP

CGU : Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement, le contenu et la sécurité de notre site. En visitant notre site, et tout particulièrement avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation. Merci.

* * *