Littérature et Économie : Deux prix Nobel 2014 français :-)

Bonjour,

Je discutais économie et politique, hier, et je disais que nous étions cernés, au mieux par des incompétents, au pire, par des malfaisants. Depuis, nous avons appris que le prix Nobel d'économie avait été attribué à un Français, après le prix Nobel de littérature. Cocorico !!!

Bon après, je m'avise que je n'ai jamais lu ni Modiano, ni Tirole. Qu'est ce que je fais, je me renseigne, et je lis un article sur les quatre mesures phares de Jean Tirole.

1ère mesure - Il propose un contrat unique pour mettre fin aux CDD et CDI. Cela part d'une bonne intention. Il se dit: les employeurs proposent des CDD car ils hésitent à embaucher en CDI. Donc supprimons les CDD et assouplissons le CDI et nous aurons des tas d'embauches.

C'est la proposition la plus stupide que j'aie jamais entendue. Et ça ne m'étonne pas d'un fonctionnaire, polytechnicien de formation. 

Ce n'est pas un problème juridique, ni même économique, c'est un problème psychologique.

Un employeur qui développe, embauche naturellement en CDI surtout si ses affaires sont florissantes. Car le CDI est plus facile à rompre que le CDD; le seul problème de la rupture c'est son coût. En plus, comme il développe, il se dit qu'il n'aura pas à licencier, sauf les connards et les fainéants et que là, ce sera avec soulagement. (Le patron qui lui, a une activité cyclique ou qui n'est pas sûr de son modèle économique, n'embauche pas.) Un patron ne souhaite pas licencier un gars qui fait bien son boulot, même pour des raisons économiques.

Donc il va embaucher des CDD, formule plus contraignante juridiquement (on ne peut les interrompre sans de grosses indemnités) mais qui sont limités dans le temps, ce qui lui permet de bien tester les capacités et la bonne volonté de l'impétrant, tout en surveillant l'évolution de son chiffre d'affaires entrantes. A la fin, si ça va mal, il peut dire au CDD, je ne vous avais rien promis, il n'y a plus de boulot, au revoir... Mais si son activité a continué à se développer, il embauche naturellement en CDI, le CDD.

Donc supprimons les CDD qui sont le seul élément de flexibilité du marché du travail, et les entreprises qui hésitaient à embaucher en CDI et prenaient des CDD, n'embaucheront plus personne.

Ouais !!! Super !!! Et ce mec propose ses services au gouvernement... Retenez-moi ou je fais un malheur...

Et je ne parle pas des trois autres idées qui sont tout aussi destructrices avec une mention spéciale pour la taxe de licenciement !

Trop fort ! L'assurance chômage ne sera payée que par ceux qui licencient. Voilà une idée qu'elle est bonne. J'en ai une aussi qui me vient. Pourquoi l'assurance maladie n'est-elle pas payée que par les malades ? Et ça s'appelle : pas de protection sociale du tout, pas de mutualisation, t'es malade, tu paies tes soins et tes médoc...

Si c'est tout ce que les génies du Nobel sont capables de nous trouver comme meilleur économiste du Monde, je vais embarquer dans la prochaine fusée pour une autre planète, parce que celle-là commence à être bien vérolée.

Et après on s'étonne que je m'énerve... Coluche, Desproges, Revenez ! Il y a des cons à castagner !!!

Je n'ose pas ouvrir un bouquin de Modiano, je crains la crise cardiaque. Allez, je retourne à Montauban.

On ne devrait jamais quitter Montauban. Bonne Journée quand même !!!

Une chronique de : Fernand Naudin de Montauban


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *