D’après l’Insee, en France aujourd’hui :

Une entreprise industrielle sur treize travaille dans le domaine de la mode; le secteur emploie près de 130 000 personnes; le chiffre d’affaires du secteur est de 34 milliards d’euros, soit environ 5 % de celui de l’industrie manufacturière (hors industrie agroalimentaire et énergie).

L’industrie textile est une industrie très capitalistique, tandis que les besoins en main d’œuvre sont relativement limités. A l’inverse, l’habillement est très peu capitalistique mais la composante « recherche créative » est très forte dans le haut de gamme et le luxe.

En 2010, le textile en France, c'est plus de 70.000 emplois avec un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros et une progression des exportations de +7 %, cette tendance se confirmant pour l’année suivante.

Les produits textiles sont présents partout dans notre environnement.

Le textile est surtout connu du grand public pour les vêtements, bien sûr, et les textiles d'ameublement (linge de maison, rideaux, voilages, couettes, couvertures, plaids…). Mais il existe aussi les textiles techniques, avec une multitude d'applications, et qui sont utilisés dans la quasi-totalité des secteurs industriels: de l'automobile au médical, du génie civil au bâtiment, de l'électronique à l'aéronautique…

Sans oublier la charcuterie en string, comme le montre la photo ci-dessus ;-)

Avec Arnaud de Montebourg notre ministre du redressement productif, faisons d'une pierre trois coups: soutenons notre industrie textile et fortifions notre libido, en mangeant de la charcuterie française !

Source : FNCV


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *