= Lettre ouverte à François Bayrou =

Objet : Votre intervention de ce jour sur « France Inter ».

Monsieur le Maire, Monsieur le Président,

J’ai suivi votre intervention sur France Inter à propos de la condamnation à 9 mois de prison de cette militante FN.
Je suis révolté.

En effet, de quoi s’agit-il ? Une « pauvre fille » marchande d’articles de pêche des Ardennes JAMAIS CONDAMNÉE qui fait une connerie plus bête que méchante et on la crucifie (9 mois ferme et une amende qui va la mettre sur la paille). Jugée en GUYANE ! Alors que Mme TAUBIRA réside à PARIS. On reproche à cette femme de n’avoir pas fait 15000 km d’avion A.R. pour aller à son procès ! Elle n’a pas des revenus de député maire.

Qu’elle soit tenue pour responsable de sa déclaration (dans Charlie Hebdo il y a des propos infiniment plus outrageants qui apparemment ne vous dérangent pas beaucoup) pas de problème, sanctionnée, pas de problème, mais qu’elle fasse les frais du désir de se ''payer'' le FN, par le moyen d’une justice instrumentalisée, pour ne pas dire manipulée, au profit d’une ministre déjà convaincue de mensonges publics.
C'est abject.

DEUX POIDS DEUX MESURES :

On a entendu il y a quelques jours devant la synagogue du XIIe à PARIS ! « juifs hors de France, on va vous cramer, Allah akbar »

Pas d’inculpation, pas d’arrestation, assentiment des VERTS !

Où étiez-vous Mr BAYROU, sur quelle radio pour dénoncer ces propos ?

Vous parlez « d’extrême violence » très bien, que pensez vous de la violence à l’encontre de ce pauvre colonel Schmidt punaisé sur le mur des cons par le syndicat de la magistrature !!! Alors que la fille de cet homme a été violée puis littéralement massacrée par un barbare que notre république a accueilli dans sa grande générosité.

Là aussi pas de réaction de notre garde des sceaux ni de la « Justice ».

Où étiez-vous Mr BAYROU pour dénoncer cet acte immonde ?

Quand les FEMEN ont simulé un accouchement la nuit de Noël dans l’Eglise de la Madeleine pendant la messe au cri de «Jésus est mort !» c’est pour les croyants aussi d’une «extrême violence» Pas d’interpellation, pas de sanction ! (imaginons la même scène dans une mosquée ou une synagogue….)

Où étiez-vous Mr BAYROU ?

Vous entendre affirmer que les juges quel que soit leur engagement politique sont impartiaux, c’est à mourir de rire ou plutôt à pleurer dans le cas qui nous occupe. Dans cette affaire vous venez au secours d’un pouvoir qui perd de plus en plus l’appui du peuple comme l’a très justement, en son temps, expliqué Mr le Député LASALLE pour qui j’ai énormément d’estime.

Vous avez, avec brio exposé l’ineffable théorie de l’impartialité des juges et des enseignants, vous devriez aller voir sur les journaux DE GAUCHE ce que pensent les français de la misérable pratique qu’illustre ce scandaleux verdict ! (Je ne parle pas des journaux de droite….)

Mais en fait, vous avez bien raison ; Ces centaines d’énergumènes manifestant pour le Hamas (organisation hautement Démocratique) aux cris de « Allah Akbar, mort à Israël, nous sommes des Mohammed Mera, Oussama ben Laden etc…etc… » Comme en témoignent les vidéos disponibles, ne sont pas des dangers puisque : Aucune interpellation, aucune sanction. (mariage pour tous 370 gardes à vue de dangereuses terroristes en jupes plissées et col Claudine , tenues hautement subversives !!).

Le danger absolu c’est cette pauvre fille pas très maline qui vend des hameçons à Rethel,que vous avez massacrée à France Inter. Vous avez eu raison, il fallait aller chercher quatre chevaux de trait et l’écarteler en place publique et exposer sa dépouille à Montfaucon !!! OU peut-être l’envoyer au Goulag…..

J’ai toujours voté avec mesure, mais votre prise de position, votre mauvaise foi évidente et ce désir de vouloir «la mort du pécheur» me scandalise au point que mon prochain vote sera un acte de résistance pour lutter à mon niveau contre cette dérive TOTALITAIRE, cette instrumentalisation de la justice que vous portez en si grande estime et qui vient de relâcher les 5 violeurs d’une pauvre handicapée mentale comme elle avait absout les pirates du train de Grigny.

Allez, monsieur BAYROU, punaisez-moi sur le mur des cons !

Bien respectueusement,

Source : Colonel (e.r) Jean Pierre MUGG

NDLR FNCV : Afin d'éclairer le jugement de nos lecteurs, nous vous livrons les deux caricatures réalisés respectivement par Anne Sophie Leclère et par Charb, le dessinateur de Charlie Hebdo.

Le principe constitutionnel d'égalité devant la Loi est-il respecté par la justice ?



Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *