Un Boeing 777 abattu par un missile !

Le Boeing 777-200ER de la compagnie Malaysia Airlines, qui assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur s'est abîmé en vol jeudi 17 juillet 2014, dans l'est de l'Ukraine.

A son bord naviguaient 298 personnes, parmi lesquelles 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, 6 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins et 1 Canadien. Il y aurait aussi 4 Français.

« La route empruntée par l'appareil avait été déclarée sûre par l'Organisation mondiale de l'aviation civile et celle-ci a précisé que l'espace aérien traversé par l'appareil n'était sujet à aucune restriction », a annoncé le premier ministre malaisien. Les dirigeants occidentaux réclament à l'unisson une enquête internationale.

La piste du missile sol-air privilégiée

L'avion a quitté l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol à 11 h 15 (heure de Paris). Selon un responsable des services de contrôle aérien ukrainien, l'équipage n'avait signalé aucun problème en survolant l'Ukraine. Le contact avec l'appareil a été perdu avec l'appareil à 13 h 15 (heure de Paris).

Quelques heures après les faits, le vice-président américain Joe Biden a rapidement affirmé dans les médias : « L'avion a été abattu, ce n'est pas un accident. » Des officiels américains déclaraient dans le même temps au New York Times que le vol MH17 avait été abattu par un missile sol-air, dans la lignée des informations diffusées par l'agence de presse Interfax-Ukraine.

Selon le Wall Street Journal, les autorités aériennes ukrainiennes et les services de renseignement américains ont également confirmé, grâce à des analyses satellites, qu'un tel missile avait frappé l'avion alors qu'il volait à près de 10 000 mètres d'altitude dans la zone aérienne de la région de Donetsk.  

Sources : AFP, Reuters et Le Monde.fr

* * *