Le bug de Louvois concernant les soldats engagés en Centrafrique a été résolu.

Les militaires qui, actuellement déployés en Centrafrique, allaient se voir priver de leur indemnité de sujétions pour service à l’étranger (ISSE), c’est à dire leur prime opex, en raison d’un nouveau dysfonctionnement du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois), devraient être soulagés après le communiqué laconique diffusé ce 4 avril par le ministère de la Défense.

« Un dysfonctionnement concernant l’indemnité de sujétions pour service à l’étranger (ISSE) des militaires arrivés récemment en Centrafrique a été identifié lors de la mise à jour du logiciel Louvois pour la solde d’avril », a-t-il commencé par admettre avant d’annoncer que cette « difficulté » venait « d’être réglée » et de promettre que « les soldats concernés percevront leur solde d’avril avec l’ISSE due ». Reste donc à voir si cela sera effectivement le cas car avec ce logiciel le pire est toujours à craindre…

En outre, le ministère ajoute que « dans l’hypothèse éventuelle d’un cas particulier, des mesures de traitement manuel seront mises en œuvre » et rappelle qu’il « est par ailleurs possible de percevoir sur place une fraction de la solde en espèces ».  

Source : Zone Militaire

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *