Le Qatar annonce l'achat de 22 hélicoptères NH 90 Caïman

Le ministère français de la Défense a indiqué, ce 27 mars 2014, que le Qatar venait de signer une lettre d’intention en vue d’acquérir 22 hélicoptères militaires de transport de type NH-90 pour près de 2 milliards d’euros.

Dans le détail, cette commande qui reste donc à confirmer portera sur la livraison de 12 NH-90 en version terrestre (TTH) et de 10 autres destinés à la lutte anti-sous-marine (version NFH). « Cette offre doit comprendre des prestations d’accompagnement, du type soutien ou formation », a précisé le ministère de la Défense.

Entré en service depuis peu au sein de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et de la Marine nationale, le NH-90 « Caïman » fait partie d’un programme lancé dans les années 1990. Fruit d’une coopération internationale ayant initialement réuni la France, l’Allemagne, l’Italie et les Päys-Bas, il s’agit d’un hélicoptère appartenant à la catégorie des 11 tonnes produit par le consortium NH Industries, détenu par Airbus Helicopter (62%), AgustaWestland (32%) et Fokker Aerostructures.

Doté de commandes de vol électriques, le NH-90 « Caïman » peut atteindre une vitesse maximale de 295 km/h et voler de jour comme de nuit, grâce à ses équipements de navigation, son système d’imagerie infrarouge Flir et le casque de vision nocturne HMSD destiné à ses équipages. Son armement se compose de mitrailleuses 12,7 mm ou 7,56 mm, d’un lance-leurre ELIPS NH.

Outre l’intention d’acquérir ces 22 NH-90, Doha envisage également, toujours selon Paris, d’acquérir deux avions ravitailleurs A330 MRTT produits par Airbus Military&Space. Cette annonce est le signe que le Qatar envisage de se doter prochainement de nouveaux avions de combat, ses appareils actuels – 12 Mirage 2000-5 – n’étant pas équipés de perches de ravitaillement en vol (du moins, pas ceux dont on a pu voir les photographies lors de l’opération Harmattan). Selon les « milieux informés », le Rafale serait toutefois en bonne place pour remporter ce marché.

Par ailleurs, le Qatar a annoncé officiellement, lors du Doha International Maritime Defence Exhibition (DIMDEX), avoir passé commande pour 23,9 milliards de dollars d’équipements militaires, aucune information sur l’acquisition future d’un nouvel avion de combat n’a été évoquée.  Parmi la liste des acquisitions, l’on trouve des systèmes de défense antimissile Patriot PAC-3, 24 hélicoptères d’attaque AH-64D Apache de Boeing (pour 2,4 milliards), des missiles de différentes catégories (Hellfire, Javelin, Stinger, etc) ainsi que 17 patrouilleurs de facture turque.

Source : Zone Militaire

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires


CGU : Avant de poster un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation.

* * *