La CNUCED a constaté pour 2013 un nouveau recul des investissements directs étrangers en France qui se sont effondrés de 77 % à un peu moins de 6 milliards de dollars. Alors que l’Union européenne a enregistré une hausse de ces flux, et que les investisseurs se ruent sur les paradis fiscaux.

Les Iles vierges sont la 4ème destination mondiale pour les investissements directs 2013 - La France disparaît des écrans radar des investisseurs internationaux. Ce mercredi 29 janvier 2014, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (Cnuced) dans son rapport préliminaire sur l’évolution des flux d’investissements dans le monde pour 2013 est venue le confirmer.

L’Hexagone n’a accueilli que 5,7 milliards de dollars d’investissements direct étrangers (IDE). Un recul de 77 % qui s’ajoute à celui constaté en 2012, car la France avait déjà enregistré une baisse de 35 % l’année dernière , à 25 milliards de dollars. Dans le classement 2013 des pays récipiendaires de ces IDE, la France a disparu de la liste des 20 premiers pays alors qu’elle était située en 16ième position l’année précédente.

Il est loin le temps où l’hexagone occupait la quatrième position (NDLR : 88 milliards en 2006 et 63 en 2005) du classement. Comme le souligne la Cnuced, parmi les pays de l’Union européenne, c’est la France qui a affiché l’an passé le plus fort recul de ses IDE entrant sur le territoire. 

Source : Les Echos.fr

NDLR FNCV : Nous ne devons pas nous leurrer, les conséquences de cet effondrement catastrophique des investissements dans notre pays seront lourdes de conséquences en termes d'emplois et de pouvoir d'achat des Français.
Les réalités économiques finissent toujours par s'imposer. Il est bien dommage que nos dirigeants ne relisent pas, de temps à autre, les fables de la Fontaine, et en particulier, La cigale et le fourmi.


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *