Mikhail Kalachnikov, inventeur du fusil d'assaut AK 47 est mort le 23 décembre 2013 dans l'Oural

Il a donné son nom au fusil d’assaut le plus répandu et le plus connu dans le monde. Âgé de 94 ans, Mikhail Kalachnikov est décédé, le 23 décembre 2013, d’Ijevsk, dans l’Oural, où son arme a été fabriquée.

Né dans une famille de Koulaks déportée en Sibérie, Mikhail Kalachnikov s’évade à l’âge de 15 ans et réussit à se faire embaucher dans un dépôt des chemins de fer. Il y apprend alors les principes de la mécanique. En octobre 1941, enrôlé dans l’Armée Rouge, il est gravement blessé. A l’hôpital où il est soigné, il se met en tête de fabriquer une arme pour “défendre les frontières de (son) pays”.

Mais il faudra attendre 1947, et une multitude de prototypes, pour qu’il finisse par concevoir l’AK-47 (Avtomat Kalachnikova), un fusil d’assaut inspiré du Sturmgewehr 44 allemand, mais en plus simple, plus rustique et plus solide. Un an plus tard, la production de cette arme est lancée.

Et, depuis, son succès ne s’est jamais démenti. Il est estimé qu’environ 100 millions d’exemplaires ont été mis en circulation dans le monde, dont une partie fabriqués sous licence par des pays satellites de l’URSS et la Chine. L’inventeur de l’AK-47 aurait pu jouir d’une immense fortune s’il n’avait pas été soviétique… Car Mikhail Kalachnikov n’a pas touché un kopeck sur les ventes de son fusil.

Lors de son 90e anniversaire, il avait repoussé vigoureusement les critiques disant que l’AK-47 était l’une des armes les plus utilisées dans de nombreux conflits. “Les armes ne tirent pas toutes seules. Ce sont les hommes qui le font. Et je suis triste quand des gens meurent. Cela dit, si mon arme n’existait pas, il y aurait autre chose à la place”, avait-il affirmé.

Depuis quelques années, la situation financière de l’usine Izhmash, qui fabrique l’AK-47 et ses successeurs, ainsi que le fusil de précision Dragunov, est délicate. En août dernier, elle a fusionné avec Izhevsk, le fabricant des pistolets Makarov, également aux prises avec des difficultés financières. La nouvelle entité ainsi créée a été appelée “Kalachnikov”, ceci afin de capitaliser sur un nom mondialement connu et favoriser les exportations.

Source: Zone Militaire


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *