Le Député de Haute–Corse, Monsieur Sauveur Gandolfi-Scheit a déposé, le 6 novembre 2013, une proposition de loi tendant à honorer les anciens combattants de la guerre 1939–1945 de la Croix de Chevalier de la Légion d’honneur. Cette proposition de loi a été renvoyée à la commission de la défense nationale et des forces armées.

Dans cette proposition, le député demande qu’un quota  exceptionnel de Croix de chevalier de la Légion d’honneur , réservé aux anciens combattants titulaires de l’une des décorations ci–après :

  • croix du combattant,
  • croix du combattant volontaire de la Résistance,
  • croix de la Libération, croix de guerre  1939 -1945,
  • médaille de la Résistance,
  • médaille des évadés,
soit mis à la disposition du ministre délégué chargé des anciens combattants.

* * *

Constatant que la Croix du combattant volontaire (CCV) ne figurait pas parmi ces décorations, la FNCV a pris contact  le 8 novembre 2013  avec Monsieur Gandolfi –Scheidt pour lui signaler cette omission.

Monsieur Gandolfi-Scheit a donné son accord pour ajouter la Croix du combattant volontaire (CCV) parmi les décorations exigées et modifiera sa proposition de loi  en conséquence.

Les anciens combattants, titulaires de la carte du combattant au titre de la guerre de 1939 – 1945, sont encore actuellement plus de 146 000. Il est illusoire de croire  que tous pourront se voir attribuer la Légion d’honneur.

La FNCV a donc, par lettre en date du 9 novembre 2013, suggéré que cette proposition  de  loi concerne en priorité les anciens combattants qui, en plus de la croix du combattant, sont titulaires de la CCV ou des autres décorations précitées. 


Alain Clerc
Président de la Fédération nationale
des combattants volontaires


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *