Un bel exemple de réponse imaginative et humoristique face à l'obscurantisme des services administratifs.

Quand les autorités bloquent sans raison un dossier de permis de construire, ou encore, une déclaration de travaux exemptés de permis de construire, voilà une solution administrativement possible, dans le doux pays de France.

Une Mairie refusait d'autoriser cet exploitant à construire, dans son pré, un auvent dont il avait besoin pour ses chevaux.

L'exploitant a réagi en mettant à la place une table et deux chaises dans le pré. Mais cette table et ces chaises sont faites pour des géants.La table mesure 3 mètres de haut, le siège des chaises est à 2 mètres, et le pot de fleurs posé dessus mesure près d'un mètre cinquante. Ainsi, les meubles constituent un excellent abri pour les chevaux.

Étant donné qu'aucune loi ne limite la taille du mobilier de jardin, tout est légal et aucun permis n'est nécessaire...
 
NB : Les chevaux ne sont pas des poneys, mais des chevaux de taille normale...

Source : Christian

Ndlr : Même si cette info s’avérait un fake, entre autres publié sur Twitter ; néanmoins elle reflète bien le côté (souvent) tâtillon de l'administration française et en réaction le génie débrouillard de nous autres... les administrés ;-)


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *