Mort pour la France. Mort pour la liberté et le Mali !

Décès d'un soldat français du 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La ValbonneDécès d'un soldat français du 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne

Un militaire français a été tué ce matin au Mali, a annoncé par communiqué l'Elysée. Le brigadier-chef Wilfried Pingaud, qui appartenait au 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne  participait à une opération dans l'Est du Mali, à 100 km de Gao.

«François Hollande rend hommage au sacrifice de ce militaire qui a accompli avec courage et dévouement sa mission pour libérer le Mali des groupes terroristes. Il adresse à sa famille et ses proches ses très sincères condoléances et les assure de la pleine solidarité de la Nation», indique également le communiqué.

C'est le quatrième soldat français a se faire tuer depuis le début de l'opération Serval. Dimanche dernier, un militaire du 1er Régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers avait été tué dans les combats contre les islamistes armés retranchés dans l'Adrar des Ifoghas.

Wilfried Pingaud a été tué au cours d'un accrochage à une centaine de kilomètres à l'est de Gao, dans la région de Tin Keraten. Il ne s'agit donc pas de la zone des combats contre Aqmi dans l'Adrar. Le secteur serait plutôt celui du Mujao. L'aviation et les hélicoptères sont intervenus en appui des troupes françaises et maliennes prises à partie. Une dizaine de djihadistes auraient été tués. Le brigadier-chef a été évacué par un hélicoptère de l'armée belge, mais il est mort de ses blessures.

Source : LeFigaro.fr

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *