Une compagnie du 31e Régiment du Génie est partie au Mali

 Les informations concernant les unités engagées au Mali sont données au compte-goutte et depuis le début de l’intervention française, il ne se passe pas un jour sans que l’on apprenne qu’un nouveau régiment est impliqué dans l’opération Serval.

Cette fois, c’est le 31e Régiment du Génie de Castelsarrasin qui vient d’envoyer une compagnie d’appui, soit 150 hommes environ avec leurs véhicules, à Bamako. Le chef de corps, le colonel Arnaud Le Gal, est également de la partie. Le matériel qui a quitté le Tarn-et-Garonne se compose notamment de groupes électrogènes et de stations de production d’eau.

Cela dit, l’on pouvait s’attendre à un départ du régiment étant donné que ce dernier était en phase d’alerte dans le cadre du dispositif Guépard. Et au final, ce sont toutes les unités de la 3ème Brigade Mécanisée de Clermont-Ferrand qui sont concernées par l’opération Serval (92 et 126e RI, 68e RAA et 1er RIMa)

Par ailleurs, selon La Dépêche du Midi, le 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) de Montauban a été placé en alerte et des sapeurs auraient reçu leur paquetage. Cette unité a déjà des éléments déployés au Mali depuis la semaine dernière. Ils ont en effet quitté la Côte d’Ivoire pour rallier Bamako avec une compagnie du 3e Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa) et un peloton du 1er Régiment de Hussards Parachutistes (RHP).

D’après un pointage fait par l’Etat-major des armées (EMA), il y avait, au 22 janvier au soir, 2.300 militaires français engagés au Mali. Ces effectifs vont augmenter dans les jours qui viennent dans la mesure où le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude a appareillé de Toulon pour rejoindre un port africain.

Source : Zone Militaire

Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *