Un soldat français est mort lors d’un raid aérien contre des islamistes au Mali

Ce raid mené « en appui de l’armée malienne a permis la destruction de plusieurs unités » terroristes et « stoppé leur progression », a affirmé samedi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, indiquant que « dans ce combat intense, l’un de nos pilotes […] a été mortellement blessé ».

Il s’agit du lieutenant Damien Boiteux du 4e régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau qui a été évacué de la structure médicale la plus proche avant de succomber à ses blessures. Selon la Défense, il a été tué par un tir d’arme légère d’un combattant islamiste alors qu’il se trouvait dans un hélicoptère Gazelle.

D’autres frappes aériennes françaises ont eu lieu « cette nuit et ce samedi matin » contre des concentrations d’islamistes au Mali, selon le ministre.

Des troupes françaises à Bamako

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs annoncé que des unités françaises étaient déployées dans la capitale malienne Bamako, depuis vendredi soir, en particulier pour « assurer la sécurité de nos ressortissants ».

« Leur renforcement est en cours, et le dispositif devrait rapidement comporter plusieurs compagnies. Ce sont donc quelques centaines de soldats français qui sont engagés », a dit le ministre.

Opération Serval

François Hollande, qui a annulé un déplacement à Marseille, a convoqué un conseil de défense à 15 h, ce samedi, pour évoquer les opérations menées au Mali, dont le nom de code est « Serval », nom donné à « un petit félin du désert », selon l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major des Armées.

Le chef de l’Etat, qui a rendu hommage au soldat tué, a salué « le courage et le dévouement de nos soldats engagés aux côtés des forces maliennes contre les mouvements terroristes ».

Source : Ouestfrance.fr


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *