Plus de 800 kg de cocaïne saisis grâce à l’action de la frégate Ventôse

La frégate Ventôse finit l’année aussi bien qu’elle l’a commencée. Le 4 janvier dernier, elle avait intercepté deux voiliers appartenant à des narco-trafiquants à quelques 600 nautiques de la Guadeloupe. Bilan : 1,2 tonne de cocaïne saisis et 7 trafiquants présumés remis à l’Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS).

Le 30 novembre 2012, la frégate de surveille Ventôse a une nouvelle fois été sollicitée pour mener une mission identique. Suite à une information donnée par un avion de patrouille maritime américain, le navire français a en effet été engagé dans la poursuite d’une embarcation de type Go Fast, suspectée de transporter des produits stupéfiants.

Rapidement repéré par l’hélicoptère Panther de la frégate, le bateau rapide, transportant visiblement de nombreux ballots de drogue, a refusé d’obtempérer à l’ordre de se mettre en panne.

D’où la décision du commandant du Ventôse, prise sous l’autorité du préfet de région Martinique, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer, d’ordonner au tireur d’élite embarqué à bord du Panther de tirer dans les moteurs de l’embarcation récalcitrante.

Les moteurs devenus ainsi hors d’usage, les trois occupants du Go Fast ont alors jeté une partie de leur cargaison par-dessus bord avant l’arrivée sur zone de l’équipe d’intervention de la frégate française. Interpellés par cette dernière, ils ont ensuite été transférés à bord du Ventôse.

Quant aux ballots dont il été déterminé, après analyse, qu’ils contenaient de la cocaïne, 28 sur une quarantaine ont pu être récupérés. Au total, ce sont donc 838 kg de drogue qui ont été saisis.

La frégate a ensuite fait route vers de Fort-de-France, où les 3 trafiquants et la cargaison qu’il convoyait ont été remis à l’antenne Caraïbe de l’OCRTIS. Ils risquent une peine de 30 ans d’emprisonnement pour “trafic et exportation en bande organisée de produits stupéfiants.”

Depuis le début de l’année, les Forces armées aux Antilles (FAA) ont saisi plus de 3 tonnes de cocaïne dans le cadre des opérations relevant de l’action de l’Etat en mer. La lutte contre les narco-trafiquants est coordonnée à l’échelle d’une structure américaine, la Joint Interagency Task Force South (JIATF-S), basée à Key West, en Floride. 

Source : Zone Militaire


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *