= C O M M U N I Q U É sur le 19 Mars =

Proposition de loi visant à faire du 19 mars une journée nationale à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie

Le début de la discussion de cette proposition de loi, le 25 octobre 2012, au Sénat, a confirmé la profonde divergence entre les parlementaires, ainsi qu’entre les anciens combattants sur le choix de cette date de commémoration. Cette proposition de loi n’est ni opportune ni utile et ne vise qu’à satisfaire deux associations minoritaires au détriment de la mémoire de l’ensemble des combattants d’Afrique du Nord et des Français en général.

Le 19 mars rappelle, hélas, pour trop de Français, le massacre de milliers de harkis et l’exode d’un million de nos compatriotes victimes d’une véritable épuration ethnique.

Une telle ‘’loi mémorielle’’, votée à une courte majorité, serait certes légale mais sans légitimité, faute de consensus national. Elle ferait peser sur notre pays un risque grave de division au moment où l’unité nationale n’a nul besoin d’une épreuve supplémentaire.

Nous espérons, comme l’ont fait le général de Gaulle ou François Mitterrand, que les sénateurs rejetteront cette proposition de loi au nom de l’unité de la Nation et d’une mémoire collective apaisée.


Retrouvez nous sur Facebook : FNCV.Combattants.Volontaires
Page officielle de la Fédération Nationale des Combattants Volontaires

* * *