Euro 2012 : l'équipe de France de foot fait encore parler d'elle... Hélas

Samir Nasri a terminé son Euro comme il l'avait commencé : en insultant un journaliste. Le milieu de terrain de Manchester City laissera une bien mauvaise image de son passage en Ukraine. Celle des Bleus en général n'est pas beaucoup plus belle.
 
Samir Nasri n'a joué que 25 minutes face aux Espagnols samedi soir 23 juin 2012 pour une prestation à l'image de son équipe : médiocre. Pourtant, c'est bien le milieu de terrain de Manchester City qui a fait le plus parler de lui après le match. La raison ? Une nouvelle saillie verbale à l'encontre de la presse. Celui qui avait célébré son but contre l'Angleterre en insultant les journalistes du quotidien L'Equipe (le fameux «ferme ta gueule !») a eu un échange musclé en zone mixte avec un confrère de l'AFP.

Après que ce dernier lui a demandé «un mot» sur la défaite des Bleus et leur élimination de l'Euro, Nasri est rapidement monté dans les tours dans le couloir des interviews. «Non, de toute façon, vous cherchez toujours la m..., vous écrivez de la m...». Selon plusieurs témoins de la scène, le journaliste s'est alors emporté à son tour et lui a répliqué «Alors casse-toi.» «Viens, on va régler ça là-bas», lui répond du tac au tac le joueur qui lâche ensuite une flopée d'insultes. «Va te faire enc..., va n... ta mère. Tu veux qu'on s'explique ? Fils de p... Comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé !»

* * *

L'ex-ministre des Sports, Roselyne Bachelot, a jugé "impardonnable" le comportement de certains joueurs de l'équipe de France de football lors de leur élimination en quart de finale de l'Euro-2012 face à l'Espagne.

"On peut toujours rater un match et ça on peut le pardonner mais on ne peut jamais pardonner des comportements inadéquats parce que le football, ce n'est pas n'importe quel sport dans notre pays, c'est deux millions de personnes qui sont licenciées, c'est vraiment les idoles de toute une génération, de tous les gamins", a déclaré Mme Bachelot interrogé lors du 20h de France 2.

"Véritablement c'est impardonnable", a-t-elle insisté estimant qu'on ne peut pas être "en équipe de France si on ne respecte pas un code de bonne conduite".

Source : Le Figaro.fr

NDLR FNCV : Au delà du comportement particulier de ce joueur, que ressentez vous à propos de l'actuelle équipe de France de football ?
Que faut il faire, en termes d'image et d'efficacité, pour qu'elle retrouve enfin son blason ?
Le Foot suscitant parfois de grandes envolées lyriques ; vos commentaires mesurés et constructifs seront appréciés. Nous vous en remercions à l'avance ;-)

* * *