Des unités parachutistes française et britannique s’exercent au combat urbain dans les villages reconstitués du centre d’entraînement en zone urbaine. Un pas de plus vers la création d’une force franco-britannique.

Du 5 au 15 mars 2012, le 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP) de Tarbes était engagé dans un exercice bilatéral aux côtés d’une unité britannique : le 3rd parachute regiment (3e PARA) de la 16th air assault brigade de Colchester.

Ils ont formé deux sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA), aux prises avec la force adverse (FORAD) du centre d’entraînement en zone urbaine (CENZUB) de Sissonne : - les 160 soldats du SGTIA britannique, armé par la compagnie Alpha du 3e PARA, renforcés par un peloton Leclerc du 12e régiment de cuirassiers (12e RC) d’Olivet. - le SGTIA français, à dominante blindée, majoritairement armé par le 1er RHP. Il était renforcé par une section d’infanterie du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers, des éléments génie du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban et artillerie du 35e régiment d’artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes. 

Après une semaine d’entraînement technique, les 2 unités ont restitué les connaissances acquises. Immergés en zone urbaine durant 72 heures, de jour comme de nuit, les commandants d’unités français et britannique ont du développer des procédures communes pour faire face aux difficultés de ce milieu bien particulier. Pour le colonel de Montgros, chef de corps du 1er RHP, cet exercice était « une belle opportunité de développer l’interopérabilité entre parachutistes des deux pays, prélude indispensable à la prochaine prise d’alerte commune ».

Car cet exercice commun est une étape vers l’un des objectifs définis lors des accords de Lancaster du 2 novembre 2010 : disposer d’une force composée d’éléments de brigades françaises et britanniques, placée sous le commandement d’un état-major binational.

Les premières prises d'alertes communes franco-britanniques sont prévues dès 2013.

Source : Armée de Terre

* * *