La Corée du Nord a bricolé un drone à réaction

D’après l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord serait en train de développer un drone propulsé par un moteur à réaction et supposé pouvoir évoluer à une vitesse maximale de 925 km/h et atteindre une altitude supérieure à 12.000 mètres.

Toujours d’après la même source, qui cite un haut responsable militaire sud-coréen, Pyongyang aurait le projet d’en déployer plusieurs exemplaire le long de la frontière entre les deux Corées.

Seulement, ce drone n’est absolument une nouveauté. En fait, sa conception serait basée sur le MQM-107D Streaker, qui, conçu dans les années 1970 par Beech Aircraft (racheté par Raytheon depuis), sert notamment à l’US Air Force de cible pour les essais de missiles air-air.

Comment la Corée du Nord a pu mettre la main sur ce type d’engin ?

Pour Yonhap, étant donné que le Streaker a été exporté dans une douzaine de pays, il est probable que Pyongyang en ait acheté un ou plusieurs exemplaires auprès d’un pays du Moyen Orient.

Il est également possible que la Corée du Nord ait bénéficié de complicités pour mettre la main sur ce type de drone en puisant dans le stock sud-coréen, Séoul en ayant acquis un certain nombre par le passé.

Quoi qu’il en soit, la source militaire sud-coréenne de l’agence Yonhap a précisé que, pour le moment, les essais nord-coréens pour armer ces drones « bidouillés » se sont soldés par des échecs. S’il était si simple de concevoir un drone, cela se saurait…

Source : Zone Militaire

* * *