La Direction générale de l'armement (DGA) a réceptionné le 7 novembre 2011 les premiers Véhicules à haute mobilité (VHM).

La livraison des 53 VHM commandés fin 2009 par la DGA à la société suédoise Hägglunds AB (groupe BAE Systems), associée à la société française Panhard, s'échelonnera jusqu'à la fin 2012. Panhard est notamment en charge de toute l'intégration des équipements spécifiques à l'armée française (armements, radios, systèmes d'information...).

Le VHM est un véhicule blindé chenillé de 14 tonnes, long de 7,60 m, et constitué de 2 parties articulées entre elles par un système d'assemblage lui permettant de progresser sur des terrains inaccessibles à des véhicules à roues. Il peut ainsi éviter des itinéraires routiers potentiellement piégés par des engins explosifs improvisés.

Décliné en 3 versions (« poste de commandement », « logistique » et « transport de troupes »), il peut embarquer jusqu'à 11 fantassins FELIN avec leur armement individuel et collectif.

Chaque VHM est doté, selon les versions, d'un armement d'appui de 12,7 mm ou d'autodéfense de 7,62 mm. Les VHM offrent de plus au personnel embarqué une protection contre les munitions de petit calibre, les roquettes d'infanterie (RPG), les mines et les engins explosifs improvisés.

Qualifié en septembre 2011 après 8 mois d'essais intensifs, le VHM a été testé sur tout type de terrain, notamment des sols peu porteurs comme la neige, le sable ou les marécages. Par ailleurs, sa capacité de navigation aquatique en rivière voire en mer en font un engin aux performances exceptionnelles de mobilité.

Source : DICOD

* * *