Le VBMR, un Véhicule Blindé Multi-Rôles

Une offre commune de Nexter et Renault Trucks Defense pour le Véhicule Blindé Multi-Rôles

Le remplacement des Véhicules de l’avant-blindé (VAB), utilisés intensivement depuis leur entrée en service dans les années 1970, est un dossier crucial pour l’armée de Terre, au point que son ancien chef d’état-major, le général Irastorza en avait clairement fait une priorité pour les années qui viennent. Sans ce type de véhicule, « nous serions incapables de remplir nos missions », affirmait-il dans un entretien accordé au Parisien, cet été.

Le successeur du VAB, appelé Véhicule blindé multi-rôles (VBMR), sera conçu de manière à transporter 9 fantassins, avec une protection de niveau 4, une architecture 6×6 et un tourelleau téléopéré. Il ne devra pas coûter plus d’un million d’euros pièce, d’autant plus qu’il est prévu d’en commander 2.300 exemplaires dans le cadre du programme Scorpion (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation) dont le contrat d’architecture a été confié à Nexter, Thales et Sagem.

Alors que se pose toujours la délicate question de la restructuration du secteur français de l’armement terrestre, deux de ses principaux acteurs, à savoir Nexter et Renault Trucks Defense, ont annoncé, par voie de communiqué, le 9 novembre 2011, avoir conclu un accord de coopération « en vue d’apporter une solution unique lors de la consultation pour le programme VBMR ».

Les deux groupes, qui ont déjà travaillé en collaboration pour le Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI), qui remplace les AMX-10P de l’armée de Terre, indiquent avoir établi une « maîtrise d’oeuvre réactive, guidée par le souci d’apporter au client (…) une réponse intégrée, économique, évolutive, pérenne et tirant le meilleur parti des compétences » de chacun., avec aussi pour objectif « d’élargir au-delà de la France les débouchés des VBMR».

A noter que la Direction générale de l’armement (DGA) a déjà confié, en juin 2010, un contrat d’études de 10 millions d’euros concernant le VBMR à Renault Trucks Defense, qui peut par ailleurs s’appuyer sur son véhicule ATD (Armoured Multirol Carrier) et que Nexter a, de son côté, mis au point, à cette fin, le démonstrateur XP-2.

Reste maintenant à voir ce que compte faire Panhard, le spécialiste du blindé léger. Il devrait cependant préparer une offre, de même que Thales, qui proposera probablement le Bushmaster (ou Broussard pour la version française).

 Source : Zone Militaire

* * *