Dernière minute... Dépêche AFP... Dernière minute... Dépêche AFP...

Le convoi du colonel Kadhafi fuyant Syrte a été bombardé par l'OTAN

L’ancien dictateur libyen et plusieurs gardes du corps auraient alors trouvé refuge dans un tunnel, où ils ont été capturés par des combattants du CNT. Il aurait succombé peu de temps après à ses blessures.

Le fils préféré de Kadhafi, Saïf al-Islam, serait toujours en vie. Présenté comme son successeur, il se trouverait toujours dans le désert au sud du pays.

* * *

16H54 - PARIS SALUE LA "FIN DE LA TYRANNIE". Le chef de la diplomatie Alain Juppé déclare que la France est "fière" d'avoir aidé le peuple libyen.

16H50 - "Qu'il aille en enfer!" - "Nous avons pris notre revanche. Qu'il aille en enfer", lance un combattant du CNT Ali Urfulli.

16H45 - "Une mort de chien" - "La nouvelle m'a beaucoup réjouie", explique à l'AFP une des huit infirmières bulgares qui ont passé huit ans dans les prisons libyennes. "C'est un châtiment. Un chien comme lui méritait une mort de chien". Deux autres infirmières se disent elles "indifférentes". "Je ne me réjouis de la mort de personne, même s'il s'agit de mon ennemi", lâche Snejana Dimitrova.

16H38 - Mission du FMI - Le Fonds monétaire international annonce qu'il enverra une mission en Libye en novembre.

16H27 - "Bonne issue" - Première réaction officielle de la France à la mort de Kadhafi : le ministre de la Défense Gérard Longuet déclare: "si c'est confirmé, c'est une bonne issue". Paris a été en pointe dans le soutien aux rebelles libyens.

16H14 - "Avertissement" - La Pologne souligne que la mort de Kadhafi constitue "un avertissement" pour d'autres dictateurs. Elle déplore que l'ancien homme fort échappe ainsi à tout jugement, en Libye ou devant la Cour pénale internationale.

16H00 - Première réaction aux Etats-Unis - Elle émane du sénateur américain John McCain. Il estime que la mort de Kadhafi "met fin à la première phase de la révolution libyenne". "Les Libyens ont libéré leur pays", il faut maintenant passer à la reconstruction.

15H54 - Enfants - A Tripoli, des enfants galopent dans les rues de la capitale, en criant de joie et en brandissant le nouveau drapeau libyen.

15H34 - MOATASSIM, UN DES FILS DE KADHAFI, A ETE RETROUVE MORT A SYRTE, SELON UN COMMANDANT -

15H29 - "Sic transit gloria mundi" - Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi revient sur la fin de Kadhafi, avec une citation latine à l'appui, qui se traduit par "Ainsi passe la gloire du monde". Au début du conflit, l'Italie, ancienne puissance coloniale, et Berlusconi avaient été réticents à lâcher Kadhafi.

15H28 - "Despotisme" - L'Union européenne salue "la fin d'une ère de despotisme". "Aujourd'hui, la Libye peut tourner une page de son histoire et embrasser un nouvel avenir démocratique", déclarent le président de l'UE, Herman Van Rompuy, et le président de la Commission, José Manuel Barroso

15H18 - "Kadhafi le rat" - Scène vue par le photographe de l'AFP Philippe Desmazes à Syrte: un combattant fidèle à Kadhafi repose mort près d'une canalisation en béton. C'est là, selon des combattants, que Kadhafi a été capturé. Sur les parois, a été écrit en arabe: "Voici l'endroit de Kadhafi, le rat. Dieu est le plus grand"

Moment historique

15H10 - Pistolet en or - A Syrte, le photographe de l'AFP Philippe Desmazes prend un cliché d'un jeune combattant qui brandit un pistolet en or. Les combattants affirment qu'il s'agit de celui de Kadhafi.

15H01 - "C'EST UN MOMENT HISTORIQUE, C'EST LA FIN DE LA TYRANNIE ET DE LA DICTATURE", DIT LE PORTE-PAROLE DES AUTORITES LIBYENNES - "Kadhafi a rencontré son destin". Selon lui, l'information de sa mort "a été confirmée par nos commandants sur le terrain à Syrte, ceux-là mêmes qui ont capturé Kadhafi alors qu'il avait été blessé lors de la bataille ce matin à Syrte".

14H59 - "NOUS ANNONCONS AU MONDE QUE KADHAFI A ETE TUE" - Déclaration à la presse du porte-parole officiel du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi (est), Abdel Hafez Ghoga.

14H55 - Grâce à l'OTAN? - Une source diplomatique indique à l'AFP que des vérifications sont en cours pour confirmer des informations du CNT selon lesquelles un convoi dans lequel se trouvait Kadhafi a été stoppé par les frappes des appareils de l'Otan et qu'il aurait été blessé et capturé à ce moment-là.

14H53 - Syrte "libérée" - L'annonce provient d'un haut responsable militaire du CNT. "Syrte a été totalement libérée et avec la confirmation de la mort de Kadhafi", la Libye a été totalement libérée, déclare à l'AFP Khalifa Haftar, affirmant que "ceux qui combattaient aux côtés de Kadhafi ont été soit tués, soit capturés".

14H49 - KADHAFI EST MORT, ANNONCE LE CNT -

14H48 - "Libération totale" - Le CNT attendait la chute de Syrte, ville stratégique à 360 km à l'est de Tripoli, pour proclamer la "libération totale" de la Libye. Le porte-parole militaire du CNT, Abdelrahmane Bousen, a indiqué jeudi que Syrte était "presque libérée".

14H39 - Bombardement - L'Otan annonce avoir bombardé un convoi pro-Kadhafi près de Syrte. Pas de précision pour l'instant sur l'existence d'un lien avec la capture de Kadhafi.

14H31 - Kadhafi ne serait pas mort - Le chef militaire du CNT Abdel Kakim Belhaj confirme sur la TV Al-Jazira que Kadhafi a été arrêté et blessé, mais qu'il n'est pas mort. Des rumeurs du décès de l'ex-numéro un libyen sont évoquées par certains médias.

14H25 - L'AFP DIFFUSE UNE PHOTO PRESUMEE DE KADHAFI BLESSE A SYRTE PRISE PAR UN TELEPHONE PORTABLE - On y voit Mouammar Kadhafi le visage et les habits en sang.

Syrte, dernier bastion

14H18 - Tirs de joie - Autour de l'hôpital de campagne de Syrte, des combattants s'embrassent, tirent en l'air de joie, sur fond de concert de klaxons de voitures, rapporte une journaliste de l'AFP

14H15 - LE MINISTRE DE LA DEFENSE TUE - Aboubakr Younès Jaber, le ministre de la Défense du régime déchu, a été tué à Syrte, a indiqué un médecin à l'AFP. Le Dr Abdou Raouf a indiqué avoir "identifié le corps d'Aboubakr Younès Jaber", amené jeudi matin à l'hôpital de campagne.

14H11 - "La guerre est finie" - C'est ce qu'affirme le Premier ministre italien Silvio Berlusconi.

14H05 - Région natale - Syrte, où a été capturé Kadhafi, selon un commandant du CNT, est la région natale de Kadhafi. La ville était assiégée depuis plusieurs semaines. Peu avant l'annonce de la capture, la chute de Syrte, ravagée par les combats, semblait imminente, et les combattants du CNT étaient entrés dans le dernier quartier qui échappait encore à leur contrôle.

14H00 - LES ETATS-UNIS NE CONFIRMENT PAS, POUR L'INSTANT, LES INFORMATIONS SUR L'ARRESTATION DE KADHAFI -

13H57 - "Kadhafi dans les mains" du CNT - Un présentateur de la TV libyenne, reprise par la BBC, annonce que "Kadhafi est aux mains" des combattants du CNT et que "la Libye est en joie et célèbre" la chute du "criminel". L'annonce a déclenché des concerts de klaxons et des tirs de joie à Tripoli.

13H53 - Un fils et deux responsables arrêtés - Selon la télévision "Libye Libre", "Kadhafi a été arrêté en même temps que son fils Mouatassim ainsi que Mansour Daou (le chef des services de sécurité intérieure), et Abdallah Senoussi", le chef des renseignements libyens.

13H45 - Pas de confirmation du CNT - Le CNT n'a pas encore confirmé officiellement la capture de Kadhafi.

13H45 - Moscou réagit très vite - Le président Dmitri Medvedev déclare que le sort de Kadhafi doit être décidé par le peuple libyen.

Blessé et capturé

13H42 - LE SITE WEB D'UNE TV PRO-KADHAFI DEMENT "SA CAPTURE OU SA MORT" - "Les informations colportées par les laquais de l'Otan sur la capture ou la mort du frère dirigeant Mouammar Kadhafi sont sans fondement", a dit cette télévision affirmant qu'il est en "bonne santé".

13H39 - Témoignage de première main - Le commandant du CNT qui annonce la capture de Kadhafi affirme avoir vu lui même l'ex-numéro un libyen. Il portait un costume kaki et était coiffé d'un turban, dit-il.

13H37 - Traqué depuis fin août - Le colonel Kadhafi, 69 ans, était traqué depuis la prise de Tripoli, le 23 août. Il avait gouverné la Libye d'une main de fer pendant 42 ans et promis qu'il résisterait jusqu'au bout contre les "croisés occidentaux" et les insurgés, qualifiés de "rats". Tout avait basculé pour le plus ancien dirigeant arabe et africain à partir du 15 février dernier avec l'insurrection, la prise de Benghazi par les rebelles du CNT et l'intervention de l'OTAN, autorisée par l'ONU le 17 mars.

13H29 - KADHAFI EST GRAVEMENT BLESSE, SELON UN COMMANDANT REBELLE - Il a été capturé dans la région de Syrte, dernier bastion de ses forces, en train de tomber. "Kadhafi a été arrêté. Il est gravement blessé mais il respire encore", a déclaré à l'AFP le commandant Mohamed Leith.

13H22 - Annonce libyenne - L'annonce à l'AFP de la capture émane d'un commandant du CNT (Conseil national de transition) Mohamed Leith, un des commandants venus de Misrata. Pas d'autre confirmation pour l'instant. Une TV libyenne annonce aussi la capture.

EN DIRECT - Le colonel Mouammar Kadhafi a été capturé, ont annoncé un responsable militaire des nouvelles autorités libyennes et des médias libyens.

Source : AFP.FR

* * *