Des femmes policières voilées en Norvège... Pourquoi pas en France, pendant qu'on y est ?

= Article publié le samedi 7 février 2009 =

Le gouvernement norvégien a accepté de modifier la loi uniforme de police pour y inclure le hijab. Une décision saluée par la communauté musulmane scandinave.

Keltoum Hasnaoui, une jeune femme musulmane norvégienne, âgée de 23 ans et d’origine algérienne, a adressé une pétition au ministère de la Justice, pour demander à servir dans les forces de police, avec son hijab. « Après avis de la Direction de la police, il a été décidé que les règles relatives à l’uniforme de la police sera modifiée pour permettre le port du foulard religieux avec l’uniforme », a indiqué le ministère, dans un communiqué.

Ingelin Killengree, directeur du Conseil national de la police indique que cette décision entre dans le cadre des efforts visant à recruter plus de personnel dans la communauté musulmane. « Nous pensons qu’il est nécessaire de recruter à grande échelle et de développer une force de police qui reflète toutes les classes dans la société, indépendamment des croyances et de l’origine ethnique ».

Plusieurs pays européens, dont la Suède et la Grande-Bretagne, permettent déjà aux femmes policiers de porter le hijab. La communauté musulmane norvégienne est estimée à 150.000 habitants sur une population totale de plus de quatre millions et demi. La majorité est originaire du Pakistan, de la Somalie, de l’Irak et du Maghreb.

Source : Oumma.com - Lecture L'Express

* * *

Et en France aussi, cela a déjà commencé...

= Article publié le 24 février 2010=

Une femme fonctionnaire, agent de surveillance de Paris (ASP), suspendue de ses fonctions pour avoir porté le voile islamique simple dans un service de police, et qui devrait comparaître jeudi matin devant le conseil de discipline, a demandé le report de celui-ci, a-t-on appris de source policière.

La décision de report a été prise à l'unanimité a-t-on indiqué et la date du prochain conseil de discipline n'a pas été précisée.

Nora B., a été suspendue en novembre 2009 par le préfet de police de Paris après avoir été à plusieurs reprises admonestée par sa hiérarchie.

Affectée dans le XIème arrondissement de Paris et chargée de la régulation de la circulation dans la capitale, elle portait dans le service de police où elle est affectée le voile simple (non intégral). Elle a toujours refusé de l'enlever.

Source : AFP

* * *