Comme chaque dimanche soir au Etats-Unis se déroulent de nombreux spectacles et matchs de sports, mais en ce soir du 1er mai 2011, le spectacle est ailleurs.

" USA !  U-S-A, U-S-A ! "

Quelques minutes après l’annonce de la mort d’Oussama Ben Laden par le président américain Barack Obama, relayé par toute une multitude de téléphones portable et autres iPhone, la nouvelle se répand comme une trainée de poudre !

En quelques secondes, des "U-S-A ! U-S-A !" s’élèvent dans les stades et salles de spectacles. Sur le terrain, les joueurs, les acteurs, les chanteurs essaient tant bien que mal de comprendre cet embrasement soudain du public.

Des très nombreuses personnes descendent dans les rues de New York, San Francisco en passant par Washington, Philadelphie ou Dallas. 



Un symbole est tombé !
Il n’en demeure pas moins que les métastases du terrorisme islamique essaimé à travers le monde par Ben Laden sont encore très présentes. Assurément, des groupes se réclamant de la mouvance terroriste d’Al Qaïda, vont être tentés de multiplier attentats et prises d’otages.

Mais pour comprendre les véritables scènes de liesses qui se sont déroulées aux Etats-Unis hier soir, il faut se souvenir du traumatisme moral qu’a subit ce pays le 11 septembre 2011 !

Un optimisme lucide, mesuré et vigilant…
Certes, mais souhaitons qu’à moyen ou long terme cette page de confrontation entre le monde occidental et l’extrémisme musulman se tourne.
Souhaitons aussi que les "Printemps arabes", aspiration légitimes des peuples à un état de droits, à la démocratie, ne débouchent pas vers autant de régimes islamistes.  

Alors dans l’immédiat, saluons au moins le succès dans cette opération des services de renseignements et des forces spéciales américaines !

  Etats Unis : The Star-Spangled Banner "La Bannière étoilée" sur FNCV.COM


* * * * *

Scènes de liesse en Amérique...

A New York, comme à Washington, on a fêté la mort d'Oussama ben Laden, le cerveau des attentats du 11 Septembre. Très vite dimanche soir, alors que la nouvelle se répandait comme une traînée de poudre aux Etats-Unis et dans le monde entier, via notamment les réseaux sociaux sur Internet, des centaines, puis des milliers de personnes se sont rassemblées devant la Maison Blanche à Washington dans une ambiance de fête.

"Je n'ai jamais ressenti pareille émotion", a confié à CNN John Kelley, un étudiant de 19 ans. "C'est quelque chose que nous avons attendu si longtemps", ajoutait le jeune homme, racontant avoir eu "les jambes en coton" en entendant la nouvelle. "Nous avons gagné, nous nous sommes enfin vengés", peut-on lire sur les banderoles.

Sur le site de Ground Zero et à Times Square, des milliers de New Yorkais se sont rassemblés dimanche soir pour fêter la mort d'Oussama ben Laden. "Les attentats ont changé New York, mais nous avons eu le dernier mot et maintenant, nous voulons faire la fête", confie Monique.

Quelques minutes après avoir appris "la" nouvelle, des dizaines de New Yorkais s'étaient déjà rassemblés spontanément près de Times Square pour fêter l'annonce qui défilait sur les écrans géants de la place.

Plus au sud, des centaines de personnes se sont rassemblées à Ground Zero, sur le site des Twin Towers, les tours jumelles, détruites lors des attentats du 11 Septembre 2001.

Source : France24.fr


* * *