Michèle Alliot-Marie et François Fillon mis en cause pour leurs vacances en Tunisie et Egypte

Les lieux
Pour Michèle Alliot-Marie, il s'agit de la Tunisie alors dirigée par Ben Ali. Elle s'est d'abord rendue à Tabarka avant de profiter d'une excursion dans le désert à Tozeur.
François Fillon, le Premier ministre, a pour sa part passé ses vacances en Egypte, pays gouverné par Hosni Moubarak. Il a séjourné à Assouan avant de faire une excursion à Abou-Simbel.

Les dates
Michèle Alliot-Marie, MAM, était en vacances en Tunisie du 26 décembre 2010 au Jour de l'An, en plein coeur de la révolution tunisienne, deux semaines après le début des manifestations et de la répression. Mohamed Bouazizi s'est immolé par le feu le 17 décembre.
Le Premier ministre était en Égypte du 26 décembre 2010 au 2 janvier 2011, bien avant que ne débutent les émeutes : les premières manifestations sur la place Tahrir ont eu lieu le 25 janvier.

Les avions
La ministre des Affaires étrangères a été invitée à bord du jet privé de son ami Aziz Miled entre Tunis et Tabarka ainsi qu'entre Tabarka et Tozeur. François Fillon a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou-Simbel.

Privé-public
Le séjour tunisien de Michèle Alliot-Marie était exclusivement d'ordre privé, précisant, avant de revenir sur ces propos : "Quand je suis en vacances, je ne suis pas ministre des Affaires étrangères!" En Egypte, le Premier ministre français a rencontré "pendant 1h30 Hosni Moubarak" le 30 décembre.

L'hébergement
L'entourage de Michèle Alliot-Marie assure que la ministre a réglé la facture de l'hôtel à Tabarka. Le Premier ministre a été hébergé par les autorités égyptiennes.

Les accompagnants
La ministre des Affaires étrangères était accompagnée de ses parents et de son compagnon, Patrick Ollier, ministre des Relations avec le Parlement.François Fillon a passé ses vacances avec son épouse et ses enfants.

Leurs prochaines vacances
Michèle Alliot-Marie l'assure, "si ça continue comme ça", elle ne quittera plus la Dordogne. François Fillon choisira-t-il de profiter des douceurs de la Sarthe ?

Source : Nouvelobs.com

* * *

NDLR FNCV
Quelle histoire ! Quel tumulte ! La tentative de lynchage médiatique de ces deux dirigeants politiques, soigneusement orchestrée, accompagnée complaisamment par certains journalistes, bien que dépourvue d'objet sérieux, est très révélatrice de l'indigence des propositions pour redresser la France que nous attendons tous, mais en vain, de la part d'une opposition que nous aurions aimée constructive et saine.

Elle pourrait bien se retourner contre ses auteurs dans l'esprit des électeurs de 2012 qui ont beaucoup de mal à comprendre quel est le fondement de tout ce tapage, si ce n'est le désir de dénigrer le gouvernement français actuel par tous les moyens, y compris les plus futiles !!!

* * *