Afghanistan : Quatre morts et dix-huit blessés dans un attentat suicide d'un taliban

Un kamikaze taliban a fait sauter sa charge explosive dimanche 5 décembre 2010 sur une base de l'armée afghane dans l'est du pays, tuant quatre personnes, dont deux soldats de l'OTAN, et en blessant 18 autres, selon les autorités et l'Alliance atlantique.

Les talibans ont revendiqué la responsabilité de l'explosion, affirmant qu'il s'agissait d'une attaque suicide d'un de leurs membres qui avait rejoint les rangs de l'armée afghane afin de pouvoir tuer des étrangers.

La déflagration s'est produite sur la base militaire de Gardez où des commerçants vendent des produits tant aux soldats afghans qu'à des militaires de l'OTAN, a déclaré Rohullah Samon, un porte-parole des autorités de la province de Paktia.

Deux marchands ont été tués et au moins 18 autres personnes blessées, dont trois soldats étrangers, a-t-il précisé.

L'OTAN a par ailleurs annoncé dans un communiqué que deux soldats de la coalition militaire étaient morts dans l'attentat, sans préciser leur nationalité. La plupart des militaires de l'OTAN stationnés à Gardez sont américains.

Dans un courrier électronique envoyé à la presse, un porte-parole des talibans a souligné que les civils tués dans l'explosion n'étaient pas "innocents" car ils collaboraient avec les forces afghanes et internationales. "Ils étaient au service des étrangers", a déclaré Zabiullah Mujahid.

Dans le sud de l'Afghanistan, un autre soldat de l'OTAN a été tué dans une attaque de l'insurrection tandis qu'un employé afghan d'International Relief and Development, une entreprise travaillant sur des projets pour le gouvernement américain, a été abattu d'une balle dans la tête à Lashkar Gah, selon des responsables.

L'OTAN n'a fourni aucun détail sur le militaire décédé.

Source : AP

* * *