Depuis avril 2010, le Jägerbataillon 291 (291e bataillon de chasseurs) de la Bunsdeswehr s’est installé à Illkirch-Graffenstaden, au quartier Leclerc, où était auparavant implanté le 1er Régiment du Génie, qui bien qu’ayant été l’unité la plus ancienne de cette arme, a été dissous le 23 juin 2010.

Ainsi, des militaires allemands ont participé à la commémoration de l’armistice de 1918 qui a mis fin aux combats de la Grande Guerre à Strasbourg. Une section du Jägerbataillon 291 a rendu les honneurs aux morts français de la 1ere Guerre Mondiale et un général allemand a été fait chevalier de la Légion d’Honneur au cours de cette prise d’armes.

« Nous honorons les morts des deux côtés » a déclaré à l’AFP le lieutenant-colonel Frank Lindstedt, le chef de corps du Jägerbataillon 291, qui fait partie de la Brigade Franco-Allemande (BFA). « Le 11 novembre est pour nous une date difficile, même si on relie surtout la défaite au 9 novembre, avec l’annonce de l’empereur Guillaume II » a-t-il ajouté.

Le Jägerbataillon 291 est une unité unique au sein de la Bundeswehr puisqu’elle est la seule à cumuler à la fois les spécialités de l’infanterie et de la reconnaissance. Il est en outre l’un des premiers régiments allemands à être doté du blindé de transport de troupes Boxer.

Source : Zone Militaire

* * *