Pour l’éleveur de volailles, il ne fait presque aucune doute que les responsables de ce carnage sont les avions de l’armée de l’Air. Il a déposé plainte auprès de la gendarmerie et une enquête a été ouverte.

Du côté du Sirpa Air, on indique que les deux appareils ont bien survolé Pléguien, dans le cadre d’un « vol programmé, à un altitude conforme au règlement en vigueur ». Il reste à voir s’il existe une relation de cause à effet entre la mort des 4.800 poules et le passage des appareils.

Si tel est le cas, l’armée de l’Air dispose d’un « service contentieux (…) habilité à indemniser les personnes et les biens » a indiqué le commandant Frédéric Solano, du Sirpa Air.

Source : Zone Militaire

NDLR : Les gallinacés sont extrêmement émotifs et peureux. Pour un rien, ils s'agitent, s'égaillent dans tous les sens, se piétinent, se blessent, s'étouffent, et certains meurent de peur.. Tout ceci probablement favorisé par l'élevage concentrationnaire de poules pondeuses et de poulets en batterie.

* * *