Depuis l’engagement de la France en Afghanistan, et avec la mort de ce sous-officier, le 2e REP a perdu trois hommes : le sergent Rodolphe Penon, infirmier détaché auprès du 8e RPIMa, lors de l’embuscade d’Uzbeen d’août 2008 (ou 10 soldats français avaient trouvé la mort) et, plus récemment, le caporal Robert Hutnik.

Au total, au moins 10 soldats de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) ont perdu la vie, ce 7 juin 2010.  Pour la plupart, ils ont été victimes d’engins explosifs improvisés, dans des incidents séparés.

Source : Zone militaire

NDLR : La mission confiée à nos militaires avait ici un aspect humanitaire indiscutable.
Pourtant, les insurgés ont choisi cette circonstance pour mener une attaque meurtrière contre ceux chargés de dialoguer avec la population locale et de lui apporter une aide médicale. Nous attendons avec intérêt la vague d'indignation et de condamnations qui devrait - logiquement et en toute équité - se manifester au niveau du monde politique et des grands média, qui n'ont pas été avares de commentaires après l'arraisonnement de la flottille turque au large de Gaza par les commandos israéliens.

* * *