Les députés belges, quasi unanimes, mettent hors la loi la burqa (et ses variantes) dans l'espace public...

Les députés belges ont voté le 29 avril 2010 un texte interdisant le port du voile islamique intégral dans tout l'espace public y compris dans la rue, faisant de leur pays le premier en Europe à franchir ce pas.

Une fois votée par la Chambre, le Sénat dispose d'un délai de quinze jours pour évoquer la proposition, rappelle la Libre Belgique. Ensuite s'offre à lui un nouveau délai (renouvelable) de 60 jours pour éventuellement l'amender. Or, l'imminence de la dissolution des assemblées entraînera la caducité de la proposition votée à la Chambre.

... Sans expressément mettre à l'index une forme de voile islamique !

Le texte a été adopté par la Chambre à l'unanimité moins deux abstentions. La loi qui ne parle pas explicitement de burka ou de niqab, prévoit que les personnes qui "se présenteront dans l'espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu'ils ne soient plus identifiables", seront punis d'une amende et/ou d'une peine de prison de un à sept jours.

Des exceptions sont toutefois prévues pour les événements festifs comme les carnavals, s'ils ont été autorisés par décision municipale. Certains experts ont émis des doutes sur l'utilité de cette loi. Ils ont notamment fait remarquer que des règlements de police interdisant de cacher son visage sont déjà en vigueur dans la plupart des communes belges concernées. Mais le texte se veut de portée surtout symbolique.

Source : AFP et Le Figaro.fr

* * *

NDLR : On notera qu' en dépit des sempiternels clivages politiques droite/gauche et des tensions traditionnelles entre Flamands et Wallons, les députés belges ont su se retrouver sur ce sujet important et parler d'une seule voix, celle de la Belgique. Cette attitude, ferme et sans détour, les honore. Puisse le Parlement français faire preuve de la même unité quand il y va de l'intérêt supérieur du pays !

Belgique - Maneken Pis

"L'image de notre pays à l'étranger est de plus en plus incompréhensible
mais, au moins, par rapport à l'unanimité qui va s'exprimer au sein de ce Parlement sur ce
vote interdisant la burqa et le niqab dans notre pays,
il y a un élément de fierté à être Belge", s'était félicité avant le vote le député libéral Denis Ducarme.

* * *