Ceinture d'explosif...

"On peut partir du principe que l'explosifétait attaché au corps, 19 personnes sont mortes", a déclaré Iouri Siomine à des journalistes au sujet de la première explosion, à côté de la station Loubianka, dans le centre de Moscou. L'explosion a fait 19 morts, a-t-il dit, alors que d'autres responsables avaient auparavant évoqué 25 morts.

"C'était un scénario similaire" lors de la deuxième explosion, qui s'est produite dans la Park Koultoury vers 8h40 (6h40 heure française), a-t-il dit.
"Concernant Park Koultoury, je n'ai pas les chiffres précis mais il y a sans doute 14 morts", a-t-il dit. "Ce ne sont pas des chiffres définitifs: pour l'instant c'est l'heure de sauver les vies", a-t-il dit.

Au moins vingt-cinq personnes seraient mortes lors de la première explosion, avait fait savoir une porte-parole du ministère des situations d'urgence Irina Andrianova, citée plus tôt lundi par l'agence Itar-Tass. "14 personnes sont mortes dans la rame et 11 sur le quai", avait précisé la porte-parole. Une dizaine de personnes ont été blessées. Une seconde explosion a eu lieu vers 8h30 heure locale (6h30 heure française) dans la station Park Kultury, située dans le centre de Moscou, et aurait fait douze morts, selon les services des situations d'urgence et une source des forces de l'ordre à l'agence Interfax.

Une enquête pour "terrorisme"

Arbatskaja une station du métro de Moscow
Arbatskaja une station du métro de Moscow
 
Les autorités russes ont ouvert une enquête pour "terrorisme", a indiqué le comité d'enquête du parquet dans un communiqué. Les bâtiments abritant le quartier général du FSB, les services de renseignement russes, se trouvent juste au-dessus de la station Loubianka.

La capitale russe a été touchée ces dix dernières années par une série d"explosions mortelles revendiquées par des miltants de la cause tchéchène, mais elles sont devenues moins fréquentes ces derniers temps.

Deux numéros d'urgence ont été mis en place : 007-495- 622-14-30 et 007-495-624-34-40.

Source :  AFP et Le Nouvel Obs.com

Ndlr : D'après les autorités russes, deux femmes appartenant à un groupe terroriste du Caucase du Nord auraient actionné leurs bombes. Le métro de la capitale russe était bondé, lundi matin 29 mars, alors que les moscovites se rendaient à leur travail. Bilan provisoire près de 40 morts et de nombreux blessés !

* * *