La fabrication de l'huile d'olive

La fabrication de l'huile d'olive passe par plusieurs étapes : la cueillette, le lavage, broyage et malaxage, pressurage, décantation ou centrifugation et stockage. On récolte l’olive quand l’huile est dans le fruit, quand il est vert violacé ou noir. On broye le fruit entier, on le presse et on sépare l'huile de l'eau par centrifugage.

Il existe différents modes de fabrication. Extraction à froid (mécanique avec broyeurs et centrifugeuse - procédés industriels). Pression à froid, avec broyage à la meule de pierre et pression dans les scourtins (filtres tissés en fibre de coco). Puis extraction à la centrifugeuse ou par décantation (procédés traditionnels). Il faut environ 5 kg d'olives pour obtenir 1 litre d'huile.

Plus le taux d'acidité de l'huile est bas, meilleure est la qualité :

  • Huile d'olive vierge extra = 1g d'acide oléique par 100g
  • Huile d'olive vierge ou fine = 2g d'acide oléique par 100g
  • Huile d'olive vierge = 3.3g d'acide oléique par 100g

Parlons cuisine provençale...

Bien choisir son huile d'olive
On ne trouve que de l'huile d'olive pressée à froid. Le qualificatif d'"extra" ne désigne qu'un taux d'acide oléique ; celui-ci agit sur la conservation de l'huile. Les huiles les plus courantes sont en général des mélanges d'huiles en provenance d'Espagne ou d'Italie. Les huiles ayant une provenance bien définie sur l'étiquette (AOC ou AOP ou IGP) sont plus chères et développent des parfums différents, plus personnalisés; vérifier toutefois que la provenance soit clairement mentionnée et qu'elle ne soit pas simplement une accroche commerciale...

Utilisation de l'huile d'olive
L' huile d'olive s'utilise à froid pour les assaisonnements. Elle résiste très bien à la chaleur et peut être utilisée pour les cuissons à la poêle, au four, pour les fritures. La température maximale à ne pas dépasser est de 210°C et son point de fusion est de 5 à 7°C. Elle a toutefois une goût particulier, pas toujours apprécié pour les fritures. On peut réaliser des préparations en faisant macérer dans l'huile d'olive de l'ail, du basilic, du thym, du piment...


Conservation de l'huile d'olive
A l'abri de la lumière. Reboucher la bouteille après utilisation. Le froid peut la faire se figer, sans qu'elle soit altérée. Si une de vos plantes d'appartement s'affaiblit, versez une cuillère à soupe ou deux d'huile d'olive dans la terre pour lui redonner des forces. En plus de nourrir votre plante, ce traitement naturel lutte contre les pucerons !

Santé, beauté, régime... La richesse de l'huile d'olive

Propriétés de l'huile d'olive
C'est l'une des huiles les plus précieuses sur le plan santé grâce à sa richesse en vitamines E et A et provitamine A, en acides gras insaturés.
C'est le corps gras le plus digeste et une bonne source de prévention contre les maladies cardio-vasculaires. Elle ne contient pas de cholestérol, facilite la digestion et est indispensable à la construction du squelette.
En cosmétique, l’huile d’olive protège et assouplit la peau. Elle est excellente pour les massages.

On peut l'utiliser pour y faire macérer diverses plantes (souci, lavande, thym, romarin, lavande) et s'en servir pour le soin de la peau du visage ou comme huile pour le corps. Remplir un petit bocal de plantes fraîches ou sèches, couvrir d'huile et laisser macérer 15 jours au soleil puis filtrer et mettre en flacon bouché. Ses vitamines A, B, C et E permettent un rapide raffermissement des ongles. En massage du cuir chevelu, elle entretient la beauté des cheveux.

Source : Supertoinette.com

* * *

Quelques sujets apaisants, pour débattre sereinement...