Justifiant une logique economique... Quick se défend

De nombreux fast-food indépendants proposent déjà de la viande halal, mais Quick est la seule chaîne de restauration rapide à s'être lancée. Selon une porte-parole, choisir de ne proposer que des produits halal n'est pas lié à des aspects religieux ou techniques mais à «une meilleure lisibilité de l'expérimentation». Quant à l'issue de cette expérience, «rien n'est exclu», pas même une offre mixte.

L'objectif de l'expérience est de «valider l'intérêt commercial et la faisabilité technique» d'une telle offre, alors que le marché de l'alimentation halal en France est évalué à près de 4 milliards d'euros, selon deux études récentes.

Source partielle : LeParisien

* * *

Certifié Halal
 
Selon Wikipedia qui puise ses sources dans le Coran, le mot halal (arabe : « permis », «profane», «licite»,  est l'antonyme de haram. Halal définit ce qui est permis pour le musulman et haram définit ce qui est un péché, et qui lui est donc interdit.

Le terme halal est parfois utilisé par erreur comme synonyme de dhabiha, la méthode d'abattage rituel au sens strict. Le mot kasher est l'équivalent de halal dans le judaïsme.

Les qualifications de halal et haram concernent notamment l’alimentation du musulman : par exemple manger du poisson est halal, alors que manger du porc est haram. Pour que la viande soit halal, il faut que l'animal ait été égorgé au nom de Dieu et conformément au dhabiha.

Le Coran et la Sunna spécifient les aliments haram ainsi que les conditions sous lesquelles certains aliments deviennent halal.

« Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc,... la bête étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu'on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd'hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion : ne les craignez donc pas et craignez-Moi. »

L'une des prescriptions halal est que la bête soit égorgée consciente (donc non-étourdie).C'est un point qui suscite la polémique.

Cependant, la viande des animaux abattus par les « gens du Livre », à savoir les juifs et les chrétiens, est permise (elle est donc halal), sauf celle interdite par l'islam, comme la viande de porc considérée licite par les chrétiens mais explicitement proscrite par le Coran.

« Vous est permise la nourriture des Gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. »  

* * *

NDLR : Plusieurs cas ont été rapportés, selon lesquels, dans plusieurs pays d'Europe, aux Pays Bas, au Royaume Uni, mais aussi en France, de la nourriture halal serait distribuée aux enfants dans des cantines scolaires d'écoles privées mais aussi, publiques.

Il y aurait même des établissements où, certains jours, la nourriture servie serait presque exclusivement halal, sans que les élèves aient le choix de consommer autre chose.

Il y aurait là, à l'évidence, un prosélytisme religieux constituant une violation caractérisée de nos valeurs républicaines fondamentales, aussi, voudriez vous nous faire part de vos témoignages sur des cas précis et vérifiables, et nous donner votre sentiment sur les conséquences que de telles pratiques peuvent entraîner.